Publicités
Aller au contenu principal

Les gens du comté de Broward, en Floride, ont une nouvelle carte sur laquelle compter depuis ce week-end alors que l’ouragan Irma passe dans l’état. Le MIT a lancé RiskMap, une plate-forme de crowdsourcing destinée à suivre et à cartographier les inondations en s’appuyant sur les rapports des médias sociaux des personnes, en tant que projet pilote.

Les résidents du comté peuvent mettre à jour la carte en contactant ses chatbots Twitter DM, Telegram et Facebook Messenger. Ils devront ensuite présenter leur emplacement, une description de leurs conditions et une photo montrant leur niveau actuel d’inondation. D’autres résidents et fonctionnaires qui planifient des évacuations ou qui envoient de l’aide peuvent alors voir ces mises à jour sur la carte au fur et à mesure qu’elles se produisent.

Tomas Holderness, le chercheur du MIT qui a dirigé le projet, indique que RiskMap « montre l’importance que les données des citoyens doivent jouer dans les situations d’urgence ». Il a ajouté que « [en] reliant les résidents et les gestionnaires d’urgence par le biais de messages sociaux, leur carte aide à informer les gens et à améliorer les délais de réponse ». Bien qu’il soit regrettable que cet outil soit utile uniquement aux résidents d’un seul pays pour l’instant, l’équipe vise à le rendre accessible à d’autres endroits et à ajouter plus de plateformes de médias sociaux à l’avenir.

Le MIT a d’abord testé la carte en Indonésie plus tôt cette année, lorsque les inondations ont touché le pays. Au total, 300 000 utilisateurs ont visité le site Web dans les 24 heures de l’événement. Pour rendre la carte encore plus utile, elle a également été intégrée dans l’application Uber, afin que les conducteurs puissent voir rapidement les routes à éviter.

A voir aussi : MapSwipe, l’application humanitaire

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :