Une entreprise de combustibles fossiles abandonne ces combustibles et change son nom pour honorer celui qui a découvert l’électromagnétisme

Comment pouvez-vous savoir s’il y a une transition énergétique en cours? Demandez à Dong Energy. L’entreprise de combustibles fossiles abandonne tous les combustibles fossiles et change son nom pour Ørsted, en l’honneur de celui qui a découvert l’électromagnétisme.


Dong signifiait autrefois Danish Oil and Natural Gas. Le 2 février, la compagnie a annoncé qu’elle cessera toute utilisation de charbon d’ici 2023. Le 29 septembre, Dong a vendu toutes ses activités pétrolières et gazières. Le 2 octobre, la société a convoqué une assemblée générale extraordinaire pour demander l’approbation du changement de nom. Ce n’est plus ce que nous sommes « , a déclaré Thomas Thune Andersen, président du conseil d’administration de Dong. « C’est le bon moment pour changer de nom. »

Notre vision est un monde qui fonctionne entièrement avec de l’énergie verte. Le changement climatique est l’un des défis les plus graves auxquels le monde est confronté aujourd’hui, et pour éviter de causer de graves dommages aux écosystèmes mondiaux, nous devons fondamentalement changer la façon dont nous alimentons le monde en passant de l’énergie noire à l’énergie verte « , a déclaré Andersen.
Son nouveau nom vient du physicien et chimiste danois Charles Hans Ørsted, qui découvrit en 1820 que le courant électrique produisait des champs magnétiques. La découverte s’avérerait essentielle pour comprendre comment produire et transporter de l’électricité, et ainsi rendre l’électricité disponible sur le marché. Le nouveau nom est également un clin d’œil au fonctionnement des éoliennes: le mouvement mécanique provoque des changements dans le champ magnétique qui produit de l’électricité.

En vendant du pétrole et du gaz, Dong s’est transformé ces dernières années en la plus grande société de parcs éoliens offshore au monde. Bien que le gouvernement danois détienne une participation majoritaire dans cette entreprise de 154 milliards de dollars, il a réussi à réaliser cette transformation sans grandes difficultés financières.

C’est une transformation étonnante « , a déclaré Jens Houe Thomsen, analyste à la banque Jyske, au début de l’année. « Il est difficile de penser à beaucoup d’autres compagnies pétrolières et gazières qui ont fait un virage aussi important que Dong qui a délaissé les combustibles fossiles au profit des énergies renouvelables. »
L’entreprise fournit près de la moitié de l’électricité et un tiers de la chaleur au Danemark. En 2016, Dong installe sa millième éolienne. Elle est également en train de convertir lentement ses centrales électriques alimentées au charbon pour brûler du bois ou des déchets ménagers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.