Découvrez Wayward Wines, pour rompre avec le snobisme du « connaisseur »

Voici Wayward Wines – un nouveau concept de Robot Food qui défie les indices de catégorie typiques et évite la snobisme de l’industrie. Pas de région, pas d’année, pas de raisin. Des vins magnifiquement assemblés dans une palette de saveurs audacieuses et distinctives.

Wayward Wines est arrivé juste après avoir assisté à un échange plutôt gênant dans un magasin de vin. Après avoir demandé l’aide de l’assistant pour un cadeau, un client a été refroidi par l’étalage de connaissances sur les raisins, les régions et les années. Il est parti peu de temps après, les mains vides et déçu, tandis que l’assistant n’a pas fait sa vente. Cette approche n’ a manifestement pas trouvé d’écho, mais est-elle très différente de la façon dont le reste du monde du vin fonctionne?

C’est une catégorie qui réclame des grands changements, ou du moins de la flexibilité. Une descente dans l’allée des vins vous fera vous perdre dans une mer d’homogénéité, inondée d’informations qui ne signifient pas grand-chose (sauf quand on est connaisseur, ou qu’on sait exactement quel vin on aime et qu’on ne varie pas).

Que vous simplifiiez votre choix par la couleur, le prix ou l’agrément du logo, il n’en demeure pas moins que la plupart des vins vous semblent inaccessibles dans leur contenant et le plaisir qu’il pourrait vous apporter.Ils ne parviennent pas à communiquer avec un public plus large et le choix final (le plus souvent) se résume soit à l’habitude, soit au caprice. Même les indications pour les accords avec des recettes reste très vague au final.

Il suffit de jeter un coup d’oeil rapide vers l’autre côté, plus crafonné, de l’allée de l’alcool pour voir l’avantage de tirer parti des besoins et des valeurs d’une espèce de consommateurs plus attentionnée et exigeante. Celui qui n’est peut-être pas le plus grand buveur, mais qui est prêt à payer pour son alcool (à condition qu’il soit de qualité). En tirant les leçons de la révolution artisanale de la bière et des spiritueux et en appliquant un peu de réflexion stratégique, voici Wayward Wines. Une marque de vin expressive et accessible, positionnée pour ramener un peu de pertinence dans une catégorie étouffante.

Pas de nom, juste une saveur; l’identité de chaque vin est dictée par un assemblage unique de notes de dégustation. Des couleurs audacieuses, des textures et des lignes expressives, illustrées à la main, travaillent ensemble pour donner aux consommateurs un coup de cœur instantané au goût de chaque vin. Une identité propre et contemporaine, qui s’inscrit dans le style Wayward, rassemble la gamme, avec une simple marque visible de face. La grande idée? Éliminer le pompeux et le simulacre du processus de prise de décision et concevoir une gamme qui pourrait être achetée uniquement sur le goût.

Les polices de caractères utilisées sont: Alternate Gothic  de Morris Fuller Benton et Pitch de Klim Type Foundry.

Les motifs utilisés pour les étiquettes ont été réalisés en expérimentant différents matériaux, textures et supports (papier, bois, fruits, encre, peinture, crayon, etc. Tout a été scanné avant de créer des collages.

Ce n’est pas un vin pour les connaisseurs et leurs caves. C’est pour ceux qui boivent, sans s’en vanter. C’est l’idée – et il semble que ce soit celle-là qui résonne. Ce qui a commencé comme un exercice de disruption, a maintenant pris de l’ampleur comme une occasion d’affaires viable et des discussions sont en cours avec quelques vignobles qui cherchent à explorer la possibilité de concrétiser le concept.

Reste à savoir si en France on parviendrait à rompre avec cette tradition…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.