Publicités

Une nouvelle marque parisienne transforme de vieux rideaux d’hôtel en vestes uniques

Une nouvelle marque parisienne transforme de vieux rideaux d’hôtel en vestes uniques

Une nuit, Alexandra Hartmann errait dans les rues de son Paris natal et atterrit sur une pile de rideaux brodés de fleurs d’or jetés par un hôtel voisin. Soudain, l’inspiration a frappé.

« Je savais que je voulais commencer quelque chose, mais j’en avais assez de penser à utiliser un nouveau tissu et à créer plus de choses « , explique la designer basé à Copenhague. Maintenant, deux ans après « j’appelle tous les hôtels, motels et auberges de Paris », Hartmann a enfin lancé sa propre ligne: Hôtel, une collection de vestes et de hauts tout simplement coupés, tous repris du velours de Gênes, de la soie bordée de franges et des rideaux jacquards qu’elle a confectionnés.

Je me suis retrouvée dans ma petite chambre à Belleville avec des rideaux tout autour de moi me disant: »Qu’est-ce que je fais? « C’était une lutte au début. »

Au début, les taches, les trous et les marques de cigarettes qui viennent sur des draperies vieilles de plusieurs décennies l’ont submergée, mais elle a appris à les aimer. Le plus amusant, c’est de créer un motif qui fonctionne avec le tissu « , insiste Hartmann, qui coud à la main les rideaux (dont elle ne reçoit souvent qu’un seul ensemble) dans des créations en soie vintage uniques.

On peut les acheter dans l’e-store de l’Hôtel ou à la boutique Leah Maria de Copenhague. « Les pièces ne sont pas être exactement les mêmes », dit-elle. « Mais c’est ce qui les rend spéciales. Comme un petit bijou. »

Enfin, il s’agit de bien choisir quand même.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :