Une nuit, Alexandra Hartmann errait dans les rues de son Paris natal et atterrit sur une pile de rideaux brodés de fleurs d’or jetés par un hôtel voisin. Soudain, l’inspiration a frappé.

« Je savais que je voulais commencer quelque chose, mais j’en avais assez de penser à utiliser un nouveau tissu et à créer plus de choses « , explique la designer basé à Copenhague. Maintenant, deux ans après « j’appelle tous les hôtels, motels et auberges de Paris », Hartmann a enfin lancé sa propre ligne: Hôtel, une collection de vestes et de hauts tout simplement coupés, tous repris du velours de Gênes, de la soie bordée de franges et des rideaux jacquards qu’elle a confectionnés.

Je me suis retrouvée dans ma petite chambre à Belleville avec des rideaux tout autour de moi me disant: »Qu’est-ce que je fais? « C’était une lutte au début. »

Au début, les taches, les trous et les marques de cigarettes qui viennent sur des draperies vieilles de plusieurs décennies l’ont submergée, mais elle a appris à les aimer. Le plus amusant, c’est de créer un motif qui fonctionne avec le tissu « , insiste Hartmann, qui coud à la main les rideaux (dont elle ne reçoit souvent qu’un seul ensemble) dans des créations en soie vintage uniques.

On peut les acheter dans l’e-store de l’Hôtel ou à la boutique Leah Maria de Copenhague. « Les pièces ne sont pas être exactement les mêmes », dit-elle. « Mais c’est ce qui les rend spéciales. Comme un petit bijou. »

Enfin, il s’agit de bien choisir quand même.

HÔTEL blouse made from 100% cotton sheet "Les Folies du Sud" 🇫🇷

A post shared by HÔTEL (@hotelvetements) on

Beautiful white polka dots 100%cotton repost 💌 Available: @leahmariadk

A post shared by HÔTEL (@hotelvetements) on

spring/summer long light jacket flower green print 100% cotton🌱

A post shared by HÔTEL (@hotelvetements) on

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.