À l’aide de la macro-photographie, le photographe français Pascal Goet a mis en valeur les caractéristiques humaines que l’on retrouve dans les coquilles d’insectes. En manipulant subtilement et en mettant en évidence divers détails dans les coquilles des coléoptères et d’autres insectes, Goet peut aider à révéler des caractéristiques anthropomorphes cachées sans altérer les couleurs. Il se concentre plutôt sur l’utilisation des changements dans la lumière et les ombres pour permettre à certaines zones de s’améliorer et de devenir plus évidentes.

Les résultats sont des masques et des totems aux couleurs vives qui ne semblent pas hors de propos dans une collection de masques africains. L’un des aspects les plus impressionnants de cette série est peut-être qu’elle se trouve entièrement dans la nature. Ils n’étaient pas assemblés artificiellement, mais attendaient simplement d’être découverts dans les coquilles des insectes.

www.pascalgoet.fr

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.