Publicités

Cet anneau de détection de biomenaces est l’avenir des objets portables dystopiques

Cet anneau de détection de biomenaces est l’avenir des objets portables dystopiques

J’adore l’idée de capteurs chimiques portables. J’aimerais vivre dans un monde où un simple bracelet pourrait détecter automatiquement les signaux chimiques d’une crise cardiaque, du diabète ou du cancer. Cet objet surdimensionné ne me dit pas que mon amour pour la peau de poulet croustillante ou le gâteau éponge à la fraise sera le dernier clou de mon cercueil. Il a été développé pour mettre en garde son utilisateur des menaces chimiques et biologiques externes.

Développé par une équipe dirigée par Joseph Wang de l’Université de Californie à San Diego, l’anneau est composé de deux parties: un capteur électromécanique pour attraper les agents menaçants et un circuit imprimé qui traite les données et les envoie à un smartphone via Bluetooth. Selon ses créateurs, leur prototype très sensible peut détecter « des explosifs et des agents neurotoxiques, tant en phase vapeur qu’en phase liquide », et ses fonctions pourraient être élargies pour détecter d’autres menaces environnementales, affirmant qu’il « promet de répondre à des besoins croissants en matière de détection de défense et de sécurité ».

Il n’est pas surprenant que le développement de l’anneau a été financé par la Defense Threat Reduction Agency, une agence du ministère de la Défense dédiée à la défense chimique et biologique. L’organisme, fort de ses 2 000 membres, s’emploie à « empêcher les terroristes et autres ennemis d’avoir accès aux armes de destruction massive en verrouillant, surveillant et détruisant les armes et les matières connexes », en fournissant un bouclier contre « les explosifs chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaires et à haut rendement ».
Je veux imaginer que le développement de cet anneau est destiné à leurs agents et non pas un signe que la population en aura bientôt besoin. Je ne veux pas vivre dans un avenir où le gouvernement donnerait ces choses dans des paquets de céréales.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :