Ces chaises en fibre de carbone sont conçues pour être utilisées sur Mars

Si Elon Musk veut envoyer un équipage humain sur Mars d’ici 2024, il leur faudra des chaises. C’est la priorité du designer suisse Thomas Missé, qui a conçu la « Mars Chair » en pensant à la colonisation interplanétaire.

« Avant que les industries ne s’installent dans cette nouvelle maison, tous les produits devront être importés de la terre », explique Missé sur son site web. « Ce sera un changement radical dans notre façon de voir la production: le transport représentera la majeure partie du coût. »

Missé a conçu la chaise légère en fibre de carbone avec l’optimisation de l’espace et du coût en tête – son équipe a estimé que le transport des meubles vers Mars coûterait environ 5000€ par kilogramme.

« Cette approche permet d’économiser environ 7000€ par chaise Martienne et 75 % du volume emballé par rapport à une chaise empilable moyenne. »

Missé a créé chaque chaise d’un poids de 500 g seulement sur Terre, avec des pieds inclinés à 8 degrés pour « une meilleure stabilité en faible gravité ». De plus, son épaisseur n’est que de 2 mm, ce qui permet de l’empiler efficacement dans une nqvette – le volume de stockage, selon Missé, est un obstacle important.

La clé du cadre léger de la chaise réside dans l’utilisation de fibres de carbone.

« La fibre de carbone est généralement un matériau coûteux, mais dans ce contexte, son rapport poids/résistance en fait une alternative bon marché à la plupart des matériaux d’ammeublement », explique Missé sur son site web.

Bien qu’il y ait beaucoup de soucis à se faire avant de savoir où s’asseoir sur Mars, au moins certains concepteurs envisagent les aspects plus pratiques et domestiques de la colonisation d’une autre planète.

« Ce produit est un petit pas en avant vers Mars, mais il vise à jeter les bases d’une réflexion sur l’implication de la production dès le début de la colonisation spatiale », a déclaré Missé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.