Les Créatures de Prométhée : visualisation générative du ballet de Beethoven avec Houdini

Dernières en date de la série d’études que Simon Russell a initiées lui-même et qui explorent la combinaison de l’audio et du visuel, »The Creatures of Prometheus » est une visualisation générative du ballet composé en 1801 par Beethoven.

L’animation est pilotée principalement par un fichier MIDI. La configuration de Houdini lit la notation et émet des particules en utilisant le pitch pour calculer leur hauteur et leur amplitude pour calculer leur vitesse. Au fur et à mesure que le volume de chaque note augmente, la couleur émise est également affectée.

La configuration lit également la note précédente et détermine si la note actuelle est plus haute ou plus basse et lance les particules respectivement vers le haut ou vers le bas. Le conducteur est simplement encadré par des touches, mais le volume de la pièce détermine à quel point les mouvements sont exagérés.

Simon note que les quatre premières mesures sont dans le mauvais tempo (et la signature temporelle) mais il voulait que la pièce soit terminée et sortie, plutôt que parfaite. Il écrit aussi: »C’était assez amusant parce que j’ai branché les données, cliqué sur le rendu et je ne savais pas vraiment ce qui sortirait. Habituellement, j’animerais à la main tous les détails, mais celui-ci est essentiellement génératif.  »

Ce travail a été produit par Simon, et Alex Eckford a créé de la musique à partir de MIDI et Greg Felton et Alan Martyn à Amphio a aidé à l’écrasement des données.

Project Page | Simon Russell | Alex Eckford | Amphio

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.