Umbrellium développe un passage piéton interactif qui n’apparaît que lorsque c’est nécessaire

Les voyants lumineux des LED clignotent pour avertir les utilisateurs de smartphones qu’ils peuvent s’engager sur cette surface de route interactive, conçue pour disparaître au milieu de la nuit et réapparaître seulement lorsque cela est nécessaire.

Conçu par la société londonienne de logiciels Umbrellium, le Starling Crossing vise à moderniser la traversée de route du XXIe siècle.

« Avec l’utilisation de smartphones intelligents et un trafic plus dense, les piétons, les conducteurs et les cyclistes ont besoin de davantage de messages pour rendre les passages à niveau plus sûrs », explique le fondateur d’Umbrellium, Usman Haque.

« Le passage piétonnier que nous connaissons n’ a pas vraiment été renouvelé depuis les années 1940, et de nos jours nous habitons nos villes d’une manière tout à fait différente. » dit Haque. « Nous avons des téléphones portables entre nos mains qui nous distraient, et notre relation avec la ville est très différente. »

« Le passage piétonnier est l’un des moments d’interaction les plus complexes que presque tout le monde vit au quotidien », poursuit-il. « C’est ce moment où tu négocies avec les autres, aussi bien qu’avec de gros morceaux de métal. »

Les diodes électroluminescentes (LED) intégrées à la surface des panneaux en plastique à impact élevé qui forment la surface de la route sont déclenchées par des caméras qui surveillent la chaussée. Les caméras anticipent les prochains mouvements du véhicule, du piéton ou du cycliste et les trajectoires du passage à niveau sont ajustées en conséquence.

Les panneaux mats sont également conçus pour être antidérapants sous la pluie.

Nous avons vu que la signalétique routière est sur le point de se transformer, voici donc la suite logique.

Umbrellium a installé un prototype grandeur nature du système Darling Crossing dans un studio de télévision du sud-ouest de Londres pour tester l’expérience utilisateur.

Pour cette version, les changements de niveau entre la chaussée et la route ont été atténués afin de créer un « espace commun » pour les véhicules et les piétons. Mais M. Haque a indiqué que des indicateurs texturés pour les personnes ayant une déficience visuelle seraient déployés dans la version finale du système.

Le week-end dernier, un chauffeur de taxi s’est lancé dans une foule de visiteurs des musées sur Exhibition Road, l’un des premiers prototypes d’espaces communs de la capitale londonienne, et a été vivement critiqué.

« Le concept d’espace partagé présente de nombreux avantages et beaucoup de difficultés. Je vois cela comme un prolongement d’une expérimentation similaire, qui consiste à dire: « Comment rendre nos villes plus accueillantes pour les piétons? » a déclaré Haque.

« Si l’espace partagé en tant que configuration physique peut être rendu viable, comment pouvons-nous rendre cet espace physique plus réactif à la situation en temps réel », a-t-il ajouté.

« Ce que j’aimerais vraiment faire, c’est réunir les enseignements tirés de l’espace partagé dans cette version interactive. Cela mérite une enquête plus approfondie. »

2 commentaires sur “Umbrellium développe un passage piéton interactif qui n’apparaît que lorsque c’est nécessaire”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.