Aleksey Kondratyev capture des « Ice Fishers »

Frappé par la présence de pêcheurs dans la rivière Ishim gelée, le photographe Aleksey Kondratyev  a commencé à documenter leurs formes sculpturales accidentelles dans une série intitulée ‘Ice Fishers’.


Né à Bichkek, capitale du Kirghizstan, Kondratyev vit actuellement à Los Angeles et travaille entre les continents d’Amérique du Nord et d’Asie centrale.

Son approche documentaire expérimentale, dans laquelle il s’attarde sur un aspect particulièrement attachant d’un paysage ou d’un événement social, a conduit le jeune photographe à s’intéresser « aux formes esthétiques de ces couvertures protectrices improvisées » sur les bords de la rivière Ishim.

A des températures aussi basses que moins 40 degrés, les pêcheurs kazakhs s’abritent dans des coupoles solitaires avec des emballages en plastique réutilisés, leurs silhouette et outils se révèlent seulement comme des flous dans le matériau translucide.

Dans une déclaration au sujet de sa série’Ice Fishers’, Kondratyev explique: »J’étais intéressé d’examiner les formes esthétiques de ces revêtements protecteurs improvisés et la façon dont ils fonctionnent comme sculptures involontaires. J’ai choisi de me concentrer sur les matériaux et leurs surfaces comme signifiants d’une influence globale sous-jacente et de l’improvisation qui se produit par nécessité économique. »

All images © Aleksey Kondratyev

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.