Publicités

Une pierre rare qui pourrait changer l’histoire de l’art

Une pierre rare qui pourrait changer l’histoire de l’art

En 2016, des archéologues ont découvert la tombe d’un homme qui mourut vers 1500 avant J. -C. à Pylos, en Grèce. Il s’appelle maintenant le « Guerrier Griffin ». L’un des artefacts découverts était une petite pierre de moins d’un pouce et demi de largeur, incrustée de calcaire qui s’était accumulée au cours des derniers milliers d’années. Mais lorsque le calcaire a été enlevé, la pierre a révélé une sculpture complexe qui a émerveillé les scientifiques qui l’étudiaient. Shari Stocker et Jack Davis de l’Université de Cincinnati ont décrit la pierre qu’ils appellent « l’Agate du Combat de Pylos ».

« Ce qui est fascinant, c’est que la représentation du corps humain est à un niveau de détail et de musculature que l’on ne retrouve pas avant la période classique de l’art grec, 1000 ans plus tard « , explique Davis. « C’est une découverte spectaculaire. »

« Plus extraordinaire encore », souligne l’équipe mari-femme, « c’est que la scène de combat minutieusement sculptée a été gravée avec soin sur un morceau de pierre dure mesurant à peine 3,6 centimètres de longueur, soit un peu plus de 3cm ». En effet, de nombreux détails du sceau, tels que la décoration d’armes et de bijoux, ne deviennent clairs que lorsqu’ils sont vus à l’aide d’un objectif photo et d’une photomicroscopie puissants.

« Certains détails ne font qu’un demi-millimètre « , a dit Davis. « Ils sont incompréhensiblement petits. »

Plus de détails encore ici.

Publicités

3 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :