Comment dire « non » avec classe

Hier, j’ai dit « non » à quelqu’un, et c’est ce qu’elle m’a répondu: »Merci pour la conversation rapide, productive et honnête.


Voici la petite histoire: une entreprise de technologie m’a contacté par courriel en me disant plus ou moins: »Salut, nous créons ce produit, et on dirait que vous correspondez assez bien à notre audience. Discutons. »
Je me suis dit: »Eh bien, peut-être qu’ils sont intéressés à sponsoriser mon blog » (j’aimerais que l’argent ne soit pas un problème, mais c’est le monde réel et c’est encourageant pour moi de pouvoir continuer à faire mon bloget potentiellement l’amélioer). On a convenu d’un appel.
Une fois que nous nous sommes téléphonées, il est vite devenu évident qu’ils n’étaient pas intéressés par le parrainage. Au lieu de cela, ils s’intéressaient à moi en tant qu' »influenceur », quelqu’un qui pourrait faire une démonstration de leur produit et en parler aux gens. C’est très bien.
Malheureusement, je n’étais pas intéressée par la démo de nouveaux gadgets technologiques.
C’est ce que j’ai dit – très poliment – à la femme avec qui je parlais. J’ai pris l’appel parce que je m’intéressais aux partenariats à mesure que je développais mon blog et mon livre, mais que j’avais compris que son objectif était différent. Et que je ne ferais pas un bon cobaye parce que je ne fais que ce qui m’intéresse, en l’occurence du partage de découvertes que je trouve intéressantes : si je parle d’une chose c’est que j’y crois, c’est que c’est en relation avec ce que j’ai envie de raconter. Mais je ne vais certainement pas parler d’une chose qui ne m’intéresse pas, même si on me l’offre (ce que je trouve abherrant au passage de la part de tous ces bloggeurs influenceurs qui deviennent esclaves et soufifre des marques). J’ai tout de même offert de faire un brainstorm sur les personnes que je connaissais et qui pourraient mieux convenir à leur programme.
La femme était un peu surprise de ma candeur au début, mais elle n’était pas offensée. On était toutes les deux en quelque sorte « gavées », genre, »Woaou, quelle conversation de merde. »
Et c’est l’avantage de dire « non ». Personne n’a envie de busllshit. Personne ne veut perdre son temps. Mais je ne vais pas non plus lui faire perdre son temps en l’amenant à penser que je veux participer à quelque chose pour lequel je n’ai pas vraiment le profil et le coeur.
C’est l’avantage de dire « non ». Personne n’aime les mensonges.

Ces types de désalignements se produisent constamment. Je ne peux pas vous dire combien de fois quelqu’un m’ a contacté par courriel pour ouvrir une conversation, et je pensais que nos objectifs étaient alignés. Mais j’ai vite découvert qu’ils ne l’étaient pas. Cela vous est sans doute arrivé aussi.
Le truc, c’est que ça va. Mais vous n’avez pas à changer ce que vous voulez parce que quelqu’un d’autre veut quelque chose de différent. Tout ce que vous avez à faire, c’est de clarifier – avec classe et fermeté – que vos objectifs sont différents. Et ils comprendront.
Tant que vous êtes plein de tact, j’ai constaté que 95 % des gens sont extrêmement réceptifs à un « non » clair.
Comme dans:
« Heureux d’avoir de vos nouvelles. En ce moment, je concentre 100% de mon énergie sur la réalisation de[insérer le nom du projet], donc je vais devoir laisser passer cette opportunité. Merci d’avoir pensé à moi. »
ou
« J’apprécie votre intérêt. Malheureusement, je ne pense pas que mon expertise s’applique à ce sujet, donc je n’ajouterai pas de valeur à votre article sur [insérer le sujet]. Je vais laisser passer cette opportunité, mais bonne chance avec la chose. »
ou
« Merci d’avoir proposé. J’aime rencontrer de nouvelles personnes qui sont en harmonie avec ce que j’essaie d’accomplir. Pourriez-vous préciser ce dont vous espériez discuter lors de l’appel téléphonique ou de la réunion au café que vous avez proposé afin que nous puissions voir si cela convient? »
Ce dernier est évidemment pour les cas où vous devrez peut-être refuser une offre, mais n’en êtes pas encore sûr. Souvent, l’autre personne vous dira « non » en ne répondant jamais. Ou, ils vous fourniront plus d’information et vous pourrez évaluer avec précision si la possibilité correspond à vos objectifs ou non.
L’avantage de tout le monde – s’il y en a un – est que nous sommes tous dans le même bateau. Personne ne veut perdre son temps précieux.
Lorsque vous refusez des occasions mal alignées avec classe et fermeté, vous rendez service à tout le monde.

Etre droit dans ses bottes c’est un puissant baume pour mener une vie sans parasite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.