Préserver l’art de la teinture traditionnelle japonaise du bleu indigo

Certaines choses ne se démodent jamais, il suffit de demander aux quatre artisans du groupe BUAISOU qui utilisent encore aujourd’hui des techniques de teinture indigo japonaise séculaire naturelle pour leurs créations. Une récente mention dans Vogue prouve que ce « bleu japonais » est toujours à la mode. Et à en juger par les nuances vibrantes que produit la teinture indigo japonaise, il n’est pas surprenant de voir pourquoi.

L’indigo japonais est incroyablement polyvalent. Sukumo, le type utilisé par BUAISOU, contient des propriétés qui l’empêchent de se transférer ou de dégorger sur d’autres vêtements, même blancs. L’intensité de l’indigo varie en fonction de facteurs tels que la durée de mélange du tissu avec le colorant ou la façon dont il est plongé dans les cuves de teinture. En conséquence, chaque objet teint avec sukumo indigo est vraiment unique.

Ce qui explique aussi pourquoi les meilleurs jeans au monde sont Japonais, leur expertise de la teinture n’est plus à démontrer.

Le colorant est dérivé des feuilles de l’indigo japonais originaire de la préfecture de Tokushima, où se trouvent la ferme et l’atelier de BUAISOU. Une fois récoltées, les feuilles d’indigo sont séchées puis fermentées dans une cuve de soude caustique, de son de blé et d’hydroxyde de calcium. La couleur indigo est le résultat de l’oxydation lorsque le tissu est plongé dans le colorant et exposé à l’air.

 

La teinture indigo au Japon remonte au XIIe siècle dans la préfecture de Tokushima sur l’île de Shikoku. Pendant une grande partie de l’histoire du Japon, Tokushima a été le centre de la production japonaise d’indigo – jusqu’ à la création de l’indigo synthétique au XXe siècle. Aujourd’hui, le nombre de fermes d’indigo au Japon est passé de plus de mille à quatre, y compris celle exploitée par BUAISOU. Néanmoins, l’importance culturelle de la teinture traditionnelle indigo de Tokushima demeure: elle a été désignée comme bien culturel immatériel par le gouvernement japonais en 1968.

La vision de BUAISOU consiste à « préserver la tradition de l’indigo japonais » et à apporter une  » nouvelle vitalité à « Japan Blue » à travers nos créations artistiques et fonctionnelles »…
Beaucoup de ces créations peuvent être achetées sur leur boutique en ligne ou réalisées à la main dans n’importe quel atelier public.

 

Publicités

Un commentaire sur “Préserver l’art de la teinture traditionnelle japonaise du bleu indigo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s