Le Black Friday se meurt

Pendant des années, le Black Friday (Vendredi noir) a marqué le début des achats de Noël. Le lendemain de Thanksgiving, c’était un jour effréné pour se ruer sur les bonnes affaires. Pour les gens qui détestaient vraiment le rituel, voici de bonnes nouvelles pour vous: le Black Friday se meurt.

Selon les données du GPShopper, qui suit le comportement des consommateurs. Il s’avère que les clients n’aiment pas vraiment le Black Friday. Nous sommes 81 % à ressentir du stress autour de la notion de Black Friday, et 45 % d’entre nous croient que c’est la période la plus stressante de l’année.

Et avec le shopping en ligne, les consommateurs se rendent de plus en plus compte qu’ils n’ont pas besoin de faire tous leurs achats en une seule journée. La majorité d’entre eux préféreraient faire leurs achats durant la deuxième semaine de décembre. Bizarrement, 12 % des consommateurs préféreraient faire leur shopping après Noël, pour profiter des ventes d’après les fêtes, même si leurs destinataires reçoivent leurs cadeaux un peu tard.

« Ce changement de comportement des consommateurs incite les marques à suivre le mouvement », selon Maya Mikhailov, co-fondatrice et CMO de GPShopper. « Les marques s’efforcent d’étendre sur la durée leurs achats de fêtes pour répondre au moment où les consommateurs veulent réellement faire leurs achats « , dit-elle. « Au lieu de réduire les achats sur une journée ou un week-end, on les étire tout au long des vacances. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.