L’application de filtre photographique utilise l’apprentissage automatique et la vision par ordinateur pour composer des portraits stylisés:

« En pensant à l‘interface utilisateur, nous avons compris que la transformation d’un selfie en un artwork graphique exigeait une rétroaction immédiate pour l’utilisateur, afin qu’il puisse trouver une pose qui fonctionne le mieux avec l’artwork correspondant. Par conséquent, nous avons optimisé nos réseaux pour le traitement en temps réel, un véritable défi qui nécessitait une forte expertise tant en ingénierie iOS qu’en architecture de réseaux neuronaux. »

Nos conceptions et nos recettes ont dû à leur tour être ajustées pour tenir compte des erreurs de notre IA, car un taux d’erreur de 3% peut encore produire des artefacts indésirables et masquer les inexactitudes. Nous l’avons fait en utilisant des techniques qui frangent magnifiquement les bords du portrait.

[…] Tout cela ne serait pas arrivé si nous n’avions pas pris le risque d’investir dans une technologie en plein essor. Et tout cela n’aurait pas été possible sans la collaboration exemplaire de tous les intervenants. Portrait est une vitrine qui montre comment la technologie peut inspirer et lier une équipe. En fin de compte, c’est absolument nécessaire si nous voulons réaliser les progrès escomptés avec l’IA. Si vous voulez avoir un impact sur l’espace créatif en y introduisant une couche d’IA, vos ingénieurs doivent penser comme des designers, ou du moins comprendre leur travail en profondeur. »

L’application est disponible pour iOS ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.