Julian Tryba d’Alinia Media est de retour avec un nouveau timelapse qui combine les mathématiques et l’art avec des résultats époustouflants. Sa NYC Layer-Lapse est une symphonie audiovisuelle de 2m30 minutes qui nous montre le paysage urbain emblématique dans une nouvelle dimension, mélangeant le jour et la nuit harmonieusement.

Tryba s’est servi de son expérience en ingénierie pour écrire un code et créer ce qu’il appelle un layer-lapse. « Dans l’esprit de la théorie de la relativité d’Einstein, les superpositions attribuent des horloges distinctes à un nombre quelconque d’objets ou de régions dans une scène », écrit Tryba. » Chacune de ces horloges peut commencer à n’importe quel moment et s’arrêter n’importe quand. Le résultat est un effet visuel de dilatation du temps connu sous le nom de layer-lapse. »

Chaque scène comporte 100 à 300 couches, avec une équation unique assignée à chaque bâtiment. Cette équation aide à décider à quel moment de la journée il faut montrer l’architecture. Ajoutant un côté ludique, les déclencheurs audio dans la chanson provoquent des changements, rendant la scène semblant se déplacer au rythme de la bande son. Tryba est encore en train de perfectionner le processus et espère qu’ à l’avenir il pourra être utilisé dans des installations artistiques physiques ou virtuelles.

Tryba a effectué 22 voyages à New York pour 352 heures de tournage et plus de 200 000 photographies capturées. Cela a ajouté près de 10 000 milles parcourus et 1 430 $ en frais de stationnement pour créer la vue la plus cool de New York que nous ayons vue depuis un certain temps.

 

Alinia Media: Website | Facebook | Instagram | Vimeo

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.