15 versions de musique classique en jazz

La musique classique et le jazz entretiennent depuis longtemps des rapports intéressants, les musiciens s’inspirant d’éléments des deux genres. Cela a notamment conduit à la création de sons entièrement nouveaux, ainsi qu’à des interprétations d’œuvres écrites à l’origine par des compositeurs classiques.

La plupart des gens datent la première fusion du classique et du jazz avec George Gershwin dans les années 1920. Depuis lors, de nombreux interprètes ont essayé de combiner les deux, encourageant les discussions sur ce que sont les meilleures versions jazz des pièces classiques.

Ici, nous avons identifié une quinzaine d’exemples de pièces classiques interprétées dans un style jazz.

Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, concerto de Bach

Pour tous ceux qui pensaient que le jazz des années 1930 était très éloigné du baroque, écoutez cette interprétation d’un J. S. Concerto de Bach de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.

Duke Ellington, Sugar Rum Cherry.

La version d’Ellington de Dance of the Sugar plum Fairy fait partie de sa suite Casse-Noisette. En plus de donner une saveur de jazz aux pièces classiques, Ellington a également créé des œuvres jazz originales qui ont été fortement influencées par le style classique, comme sa pièce orchestrale Black, Brown and Beige qu’il a décrite comme une symphonie de jazz.

Wayne Shorter, Valse Triste de Sibelius

C’est l’année de Sibelius, 150 ans depuis sa naissance. Mais il y a fort à parier que cette interprétation de Valse Triste n’ a probablement pas figuré dans les programmes officiels des concerts pour l’occasion.

Jacques Loussier, Nocturnes de Chopin

Loussier apparaîtra sur cette liste quelques fois. Il a interprété un large éventail de compositeurs classiques avec son trio, mais ici il interprète Chopin seul.

Hiromi Uehara Trio, sonate pour piano Pathétique 2 de Beethoven

Hiromi Uehara est une artiste qui a toujours cherché à combiner les styles classique et jazz, en tournée avec des spectacles dans les deux genres. Cette interprétation d’une sonate pour piano de Beethoven est donc moins surprenante que vous ne le pensez.

Klazz Brothers, Mozart Symphonie no. 40

Les Klazz Brothers ont réalisé un album entier combinant leur son jazz latin avec des pièces classiques bien connues. Et c’est cette version de la symphonie no 40 de Mozart qui est l’un des enregistrements les plus marquants.

Uri Caine, Mahler symphonie no 5

Caine est un autre artiste qui s’inspire du jazz et de la musique classique. Il a joué avec plusieurs orchestres de chambre à travers le monde, y compris en tant que compositeur en résidence avec le Los Angeles Chamber Orchestra de 2006 à 2009. Cet arrangement de la Marche funèbre de Mahler de la symphonie no 5 montre ses talents. Caine a aussi enregistré Beethoven, Bach et Schumann.

Art Tatum, Humoresque de Dvorak

Tatum était bien connu comme un grand pianiste de jazz, mais il aimait aussi enregistrer des pièces classiques que l’on retrouve sur ses albums solo. Celui-ci de 1953 offre une approche différente de Dvorak.

Duke Ellington, Peer Gynt de Grieg

Ellington a réinterprété toute la suite, et voici Morning avec son groupe de jazz.

Jacques Loussier Trio, Les Quatre Saisons de Vivaldi

Loussier se produit cette fois-ci avec son trio, et l’interprétation de l’Automne des Quatre Saisons de Vivaldi a sa part d’improvisation.

Eugen Cicero, Valse Minute de Chopin

Il y a un bon nombre de pièces sur cette liste qui sont assez faciles à reconnaître, rien de plus que cela. La Valse Minute de Chopin par Waltz se fait relooker en jazz.

Troy Roberts Quartet, Concerto pour piano no 2 de Prokofiev

Il s’agit d’une interprétation créative du concerto pour piano de Prokofiev, le saxophone prenant en charge une partie du piano.

Quatuor de Jazz classique, Concerto pour piano de Rachmaninoff no 2

Le concerto de Rachmaninoff n’ a pas le même sens lorsqu’il est joué par ce quatuor, et il semble bien fonctionner.

Jacques Loussier Trio, Boléro de Ravel

Ce fut un choix difficile à faire, car Loussier est probablement plus connu pour ses interprétations de Bach. Mais cette prise de vue sur Ravel vaut aussi la peine d’être entendue.

European Jazz Trio, Clair de Lune de Debussy

Ce trio de jazz a un talent pour interpréter d’autres genres musicaux. La vidéo d’ouverture sur leur chaîne youtube les fait jouer Lady Madonna des Beatles. Mais ils jouent ici le Clair de lune de Debussy, qui prend une tournure jazz inattendue.

Parfois la version pure originale suffit à contraster quand les images suggèrent l’opposé des émotions qu’elle suscite :

Mais il y a aussi la version rock de Beethoven :

 

Publicités

Un commentaire sur “15 versions de musique classique en jazz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s