Archisutra : le manuel qui enseigne l’architecture et le design en s’inspirant des positions sexuelles

« Truss Me », »Eames it in » et « Get an Eiffel » ne sont que quelques-unes des positions sexuelles répertoriées dans un nouveau thème d’architecture et de design sur le Kama Sutra, l’ancien guide indien hindouiste de l’amour et du sexe.

Baptisé l’Archisutra, le manuel de l’architecte londonien Miguel Bolivar utilise des descriptions spirituelles et des dessins à l’échelle annotés pour illustrer diverses positions sexuelles.


Les positions détaillées dans le livre s’inspirent toutes de bâtiments emblématiques et intègrent souvent l’utilisation de meubles design.

Bolivar, qui travaille dans un cabinet d’architecture à Londres et a travaillé sur le livre en tant que projet parallèle au cours des deux dernières années, dit que The Archisutra soulève la question: comment devrions-nous concevoir pour le sexe?


« L’idée de produire le livre est née après avoir entendu un collègue consulter un client au sujet de la conception de sa maison », a déclaré Miguel Bolivar.

« À ma grande surprise, elle rougit suite à la demande d’un client qui demandait d’installer une serrure sur la porte de la chambre à coucher, juste de penser que des gens auraient des rapports sexuels dans un immeuble qu’elle avait conçu. Sa maladresse m’ a fait réfléchir à la fréquence à laquelle le sexe est pris en compte lorsqu’un architecte conçoit un bâtiment et m’ a inspiré pour écrire un livre en soulignant ceci. »

Bolivar dit que les dessins annotés précis du livre ont été inspirés par le travail de Léonard de Vinci et de Le Corbusier.

En particulier, l’Homme de Vitruve de De Vinci – un diagramme montrant les proportions de la forme masculine parfaite d’après les écrits de Vitruve en 400 après JC; et le modèle standard de Le Corbusier de la forme humaine, le Modulor, qui était un développement de l’œuvre de Vitruve.

Livre d’Archisutra de Miguel Bolivar

Le Corbusier s’est servi du Modulor pour déterminer la quantité d’espace habitable nécessaire aux résidents de ses bâtiments.

« L’Archisutra fait suite aux travaux de De Vinci et du Corbusier et défend l’idée que les bâtiments doivent être conçus autour de la vie humaine », explique Bolivar.

Bolivar n’est pas le premier architecte à faire le lien entre l’architecture et le Karma Sutra. En 2015, l’illustrateur d’architecture Federico Babina a créé sa propre version du Kama Sutra, dans laquelle les bâtiments plutôt que les gens faisaienr des positions sexuelles.

Également appelée Archisutra, la série d’affiches de Babina présente des paires de bâtiments qui semblent avoir des rapports sexuels.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s