Le cinéaste et photographe Dustin Farrell a passé plus d’un mois cet été à parcourir quelque 32 000 km pour filmer les orages aux États-Unis. À l’aide d’un appareil Phantom Flex4K à grande vitesse, il a « filmé » les coups de foudre en 1 000 images par seconde, ce qui a permis d’obtenir des images impressionnantes qui montrent la complexité remarquable de l’électricité dans l’atmosphère. La plus grande partie des images du montage final ont été tournées dans l’État de Farrell, en Arizona.

« La foudre est comme un flocon de neige. Chacun est différent, partage Farrell. J’ai appris que la vitesse de l’éclair est très variable. Il y a des orages incroyables que j’ai capturés, et même à 1000 images/seconde, n’ont duré qu’une seule image. J’ai aussi shooté des éclairs qui semblent avoir été générés par l’ordinateur. »

Vous pouvez voir d’autres de ses courts métrages ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.