Le phénomène est peut-être plus fréquent qu’on ne le pense.

La réponse est liée au fonctionnement de nos sens, explique Christopher Fassnidge, doctorant en psychologie à City, University of London. « Cette illusion est un exemple de synesthésie, ou lorsque les sens – comme l’ouïe et la vue – se croisent dans le cerveau », a-t-il expliqué dans un courriel adressé à The Verge.

JUSQU’ À 20%DES GENS POURRAIENT VIVRE CE PHÉNOMÈNE

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.