La vraie question autour de cela est : qui a le pouvoir. Mais après cette question, on se demande finalement, comment obtenir le pouvoir. Et à la fin, la préoccupation est quelle est l’étendue du pouvoir. En effet, il ne suffit pas de dire que nous sommes plutôt d’un parti ou d’un autre, de se revendiquer anarchiste ou royaliste, si on peut déjà mettre un nom et une définition sur le pouvoir dans son obtention, sa pratique et ses limites : on commence déjà à y voir plus clair !

En sciences politiques on liste ces souverainetés : qui a le pouvoir, comment il l’obtient

  • Anarchie
  • Autoritarisme (fascisme et totalitarisme)
  • Autocratie (absolutisme, despotisme, dictature)
  • Monarchie (émirat, principat, patriarcat, tyrannie)
  • Communisme
  • Démocratie (régime parlementaire, régime présidentiel, holacratie – intelligence collective -, Stochocratie – système par tirage au sort)
  • Fédération
  • Ochlocratie (la foule a les pleins pouvoirs)
  • Oligarchie (un petit nombre de personnes a le pouvoir : aristocratie, gérontocratie, méritocratie, ploutocratie – par la richesse -, technocratie, robocratie)
  • République
  • Sémiocratie (intelligence sociale)
  • Théocratie (califat, sultanat, Cité de Dieu)

Ensuite il y a l’approche purement étymologique (que propose Wikipédia, entre réel et imaginaire) qui combine le suffixe du pouvoir et multitudes de préfixes :

  • adhocratie – gouvernement de forme non structurée
  • anarchie – absence de gouvernement (au profit de l’auto-gouvernement ou « self-government« )
  • aristocratie – gouvernement des meilleurs
  • autarchie – gouvernement de soi-même
  • autocratie – gouvernement par un individu
  • athéocratie – gouvernement ayant banni la religion
  • bureaucratie – gouvernement par l’administration
  • confédération – union d’états souverains
  • corpocratie – gouvernement influencé par les grandes entreprises (néologisme, acception distincte du corporatisme.)
  • démarchie – gouvernement par la population divisée en groupes (dèmes)
  • démocratie – gouvernement par le peuple, soit directe (par référendum ou assemblée populaire) soit par des élections (forme représentative)
  • dictature militaire – gouvernement par les forces armées – peut-être aussi appelée junte
  • doxocratie – gouvernement par l’opinion et les sondages
  • ethnocratie – ou démocratie ethnique, gouvernement par un groupe ethnique particulier
  • géminocratie – gouvernement par des frères jumeaux
  • géniocratie – gouvernement par des personnes ayant une intelligence au-dessus de la moyenne
  • gérontocratie – gouvernement par les plus âgés
  • gynocratie – gouvernement par les femmes
  • hiérarchie – gouvernement par un corps ordonné ; peut s’appliquer aux prêtres
  • hiérocratie – gouvernement par les prêtres ou ministres du culte au sein d’une communauté de fidèles
  • kakistocratie – gouvernement par les plus mauvais
  • kleptocratie – gouvernement par les voleurs- ce terme ne désigne pas une forme de gouvernement revendiquée par ceux qui exercent le pouvoir mais l’appréciation négative, par ses détracteurs, d’un régime où la corruption est excessive.
  • klerostocratie – gouvernement par tous, par tirage au sort (sélection au hasard, loterie)
  • matriarcat – gouvernement par les femmes ou les mères
  • méritocratie – gouvernement fondé par le mérite et non les privilèges
  • minarchisme – gouvernement prônant un État minimum
  • monarchie – gouvernement par un individu
  • népotisme – gouvernement dans lequel les dirigeants favorisent leurs proches
  • ochlocratie – gouvernement par la foule
  • oligarchie – gouvernement par quelques individus; parfois un nombre est spécifié :
    • dyarchie – gouvernement par deux personnes, comme dans une monarchie duale
    • triumvirat – gouvernement par trois hommes
    • tétrarchie – gouvernement par quatre personnes
    • heptarchie – gouvernement par sept personnes
  • panarchie – gouvernement universel (accepte la coexistence d’autres formes)
  • particratie – gouvernement par des partis politiques
  • patriarcat – gouvernement par les pères – le sénat romain s’appelait « Patres » (pères) fut assez près de ce modèle
  • phallocratie – gouvernement des hommes
  • plantacratie – gouvernement par les propriétaires de plantation
  • ploutocratie – gouvernement par les riches
  • polyarchie – gouvernement par beaucoup, vague antonyme de la monarchie et de l’oligarchie 
  • polysynodie – gouvernement par conseil(s)
  • pornocratie – gouvernement où des courtisanes ont une influence
  • république – gouvernement dans laquelle les gouvernants sont désignés par l’élection du peuple
  • réseaucratie – gouvernement par des représentants ou l’accession à la gouvernance ce fait via un réseau
  • stochocratie – gouvernement par des représentants nommés par tirage au sort
  • stratocratie – gouvernement militaire (élective ou non), gouvernés par un ou plusieurs haut militaires
  • synarchie – souveraineté jointe, comme le condominium d’Andorre 
  • technocratie – gouvernement par des experts techniques
  • thalassocratie – souveraineté sur les mers
  • théocratie – gouvernement par une divinité au travers du clergé ou selon un code de droit religieux
  • timocratie – gouvernement par la classe possédante

Et pour mieux comprendre, de façon imagée comment le pouvoir est utilisé, voici une infographie claire qui prend en exemple très concret la propriété : j’ai 2 vaches.

Dans un état communiste, l’état a les 2 vaches et me donne le lait, dans un état fasciste, l’état a les 2 vaches et me vend le lait, dans un état socialiste, j’ai 2 vaches et j’en donne une à mon voisin (version idéale bien sûre), etc….

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.