Des chercheurs de l’Université nationale de Singapour ont créé un robot sous-marin conçu pour se déplacer et ressembler à une raie manta, dissimulant mieux la machine dans son environnement aquatique. Même les robots commencent à peupler la faune…

Le MantaDroid est conçu pour être utilisé pour la surveillance sous-marine et les études de biodiversité marine. Il propose une alternative discrète aux véhicules sous-marins conventionnels actuellement utilisés.

Mesurant 35 centimètres de long, 63 centimètres de large et pesant seulement 0,7 kilogramme, le robot aquatique est capable de nager à une vitesse de 0,7 mètre par seconde jusqu’ à 10 heures.

« Les raies manta sont considérées comme l’une des nageuses les plus gracieuses et les plus efficaces de la nature », a déclaré l’équipe de recherche de l’université, dirigée par les professeurs associés Chew Chee Meng et Yeo Khoon Seng.

« Contrairement à la plupart des espèces sous-marines, les raies manta possèdent un mécanisme de propulsion unique qui leur permet de naviguer dans des mers agitées en battant sans effort leurs nageoires pectorales. »

« Ces caractéristiques distinctives ont suscité un grand intérêt pour la compréhension de la science à l’origine du mécanisme, et de la façon d’incorporer des mécanismes similaires dans les véhicules sous-marins autonomes (VSA).

Le MantaDroid est actionné par ses nageoires pectorales souples, fabriquées à partir de feuilles de polychlorure de vinyle (PVC). Ils sont utilisés à la place des propulseurs à hélice que l’on trouve dans les AUV ordinaires et ont le potentiel de fonctionner sur une plus longue distance.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.