Le photographe analyse les ondes cérébrales pour construire des portraits du moi idéal des gens

Tout le monde veut changer au moins une chose en soi. Peu importe le nombre de chansons  qu’on écrit sur l’acceptation de ses imperfections, nous continuons tous encore à penser de temps en temps à nos apparences idéales où tous nos « défauts » sont corrigés.

Le photographe Scott Chasserot a su donner vie à l’idéal de quelques personnes grâce à son projet « Original Ideal », qui a été décrit sur son site Web comme une combinaison de « photographie de portraits et de neurosciences« . Chasserot a pris des photos simples et sans fioritures de ses volontaires, puis en utilisant un logiciel d’édition, il a fait des dizaines de versions modifiées basées sur les « canons de beauté scientifiquement établis ».

En présentant les photos éditées aux volontaires alors qu’ils portaient des écouteurs EEG, Chasserot a pu analyser leurs ondes cérébrales et identifier la version qu’ils préféraient en se basant sur les réactions neuronales positives. La photo préférée a ensuite été étiquetée comme leur apparence « idéale ».

Que trouve-t-on instinctivement beau dans le visage humain et comment cela se traduit-il en image de soi? Quelles hypothèses ferions-nous au sujet d’une autre personne si nous pouvions voir son image de soi idéale? Original Ideal combine la photographie de portrait et les neurosciences pour isoler l’image de soi idéale des sujets, une préférence sincère cérébralement obtenue en contournant la pensée consciente. »

http://originalideal.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.