Le célèbre architecte japonais Kengo Kuma a conçu des structures très innovantes qui utilisent des matériaux naturels pour se fondre dans leur environnement. Son dernier ouvrage reste fidèle à cette philosophie, s’appuyant sur une seule colonne de planches empilées « au hasard » pour supporter un café arboré surplombant l’océan Pacifique.

L’estimé architecte japonais Kengo Kuma a conçu des structures très innovantes qui font un usage intensif de la nature et de l’espace.

Kuma se spécialise dans la fusion de l’architecture japonaise traditionnelle avec les technologies modernes de construction, et il a produit des créations vraiment étonnantes. Il s’agit notamment d’une maison pour climat froid lumineuse et revêtue d’une membrane à double « peau » pour favoriser la convection, ainsi que d’un centre de recherche en treillis inspiré du traditionnel jouet japonais en bois Cidori, et d’un musée d’art basé sur des boîtes en bois empilées entremêlées (cette dernière est encore en cours de réalisation).

Située au sommet d’une falaise en bord de mer dans la préfecture japonaise de Shizuoka, la Coeda House récemment achevée est un édifice tout aussi attrayant. Le café s’inspire d’un arbre et utilise une pile de blocs de cèdre mesurant 8 cm (3,14 po) de haut et 8 cm de large comme « tronc » pour former la colonne centrale de soutien que l’entreprise dit avoir été disposée au hasard.

A l’intérieur de ce tronc se trouve une tige en fibre de carbone avec une résistance à la traction sept fois supérieure à celle du fer. Cela permet de supporter l’ensemble du toit (de la canopée?) qui s’étend sur les 142 mètres carrés de la colonne centrale, ce qui signifie qu’il n’ y a pas grand-chose autour de l’extérieur pour bloquer la vue magnifique.

Source:Kengo Kuma & Associates

 

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.