En attendant que Black Rock City se remplisse d’installations incroyables et novatrices pour le festival Burning Man, l’organisation a sorti un petit quelque chose pour nous enthousiasmer pour l’événement I, Robot-themed 2018. Le projet gagnant du Temple Burning Man, un sanctuaire de répit pour tous les festivaliers, a été récemment dévoilé par le Burning Man Journal. L’architecte français Arthur Mamou-Mani des architectes Mamou-Mani a soumis le projet lauréat, Galaxia.

Mamou-Mani n’est pas étranger à Burning Man, car il a réalisé de nombreuses installations au fil des ans avec ses étudiants en architecture de l’Université de Westminster à Londres. Pour Galaxia, il a créé un spectaculaire cône en spirale formé de 20 fermes de bois. Décrivant l’œuvre comme un  » mandala géant imprimé en 3D « , Galaxia est la retraite parfaite du chaos de Burning Man.

« Galaxia célèbre l’espoir dans l’inconnu, les étoiles, les planètes, les trous noirs, le mouvement qui nous unit dans des galaxies de rêves tourbillonnantes », écrit la firme. « Forme supérieure de Gaia dans la série Fondation d’Isaac Asimov, la Galaxie est le réseau ultime, le tissu de l’univers reliant les êtres vivants en une seule entité. »

Si vous souhaitez vous impliquer dans le soutien du projet, Burning Man mène actuellement une campagne pour aider financièrement à soutenir la construction de cette structure fantastique.

Mamou-Mani Architects: Website | Facebook

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.