Skip to content
Publicités

Alors que les travailleurs américains craignent la robotisation, les employés suédois s’en réjouissent

Les 2/3 des Américains croient que les robots vont bientôt prendre en charge la majorité des tâches actuellement effectuées par les humains. En revanche, les Suédois ne se préoccupent pas des nouvelles technologies. « Non, j’ai peur des vieilles technologies », a déclaré le ministre suédois de l’emploi et de l’intégration, Ylva Johansson, au New York Times. « Les emplois disparaissent, puis nous formons les gens à de nouveaux emplois. Nous ne protègerons pas les emplois. Mais nous protègerons les travailleurs. »

Une étude récente de la Commission européenne a révélé que 80% des Suédois ont une opinion positive des robots et de l’IA. Pourquoi tant d’enthousiasme? Les citoyens suédois ont tendance à croire que leur gouvernement et les entreprises pour lesquelles ils travaillent s’occuperont d’eux, et ils voient l’automatisation comme un moyen d’améliorer l’efficacité des entreprises. Étant donné que les salariés suédois profitent en fait de l’augmentation des bénéfices en obtenant des salaires plus élevés, une victoire pour les entreprises est une victoire pour les travailleurs.

Comme le souligne le Times, la tendance américaine à s’inquiéter du remplacement des travailleurs par des robots est motivée par les graves conséquences de la perte d’un emploi aux États-Unis. Le risque de perdre une assurance maladie et un revenu stable fait que les gens hésitent à quitter leur emploi au profit de nouvelles possibilités de carrière ou de formation.

Les programmes de soins de santé, d’éducation et de transition professionnelle gratuits de la Suède atténuent le risque de tels engagements, ce qui peut expliquer pourquoi les gens dans le pays sont généralement heureux de payer des impôts sur le revenu allant jusqu’à près de 60%. Les États-Unis, en revanche, ne fournissent pratiquement aucun de ces services. La différence est particulièrement marquée dans le domaine de l’aide à l’emploi: les États-Unis ne consacrent qu’environ 0,1 % de leur PIB à des programmes conçus pour aider les gens à faire face aux changements dans leur milieu de travail (voir « The Relentless Pace of Automation« ).

 

Publicités

OWDIN Tout afficher

Owdin envoyait ses corbeaux lui rapporter les nouvelles du monde. Aujourd'hui le web, les voyages permettent découvrir encore plus de choses, à partager ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :