Le chapeau d’église est plus qu’une simple déclaration de mode, il fait partie d’une longue et chère tradition afro-américaine.

Pour les chapelières Evetta Petty, Kathy Anderson et Wanda Chambers, le chapeau de l’église est une couronne, et quand une femme en met une, elle devient reine. Les trois meuniers ont consacré leur vie à la fabrication de chapeaux élaborés et vibrants, que l’on voit partout, des bancs d’églises aux pages de Vogue. Pour eux, le bon chapeau est une expérience religieuse, une œuvre d’art portée sur la tête. Maintenant, elles espèrent transmettre la couronne à la prochaine génération.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.