Skip to content
Publicités

Qu’est-ce que le Picon bière, ou l’Amer ?

Si vous êtes déjà allé en Alsace, il y a de grandes chances que vous ayez entendu un bon nombre de personne demander un Amer pour l’apéritif. Si vous avez des proches Alsaciens, vous les avez sans doute vus verser une sorte de sirop dans le fond du verre avant de servir la bière. Alors qu’est-ce que le Picon Bière ?

Gaétan Picon a découvert la dysentrie et le paludisme qui ravageaient les soldats durant la guerre d’Algérie en 1830. Il attrape lui-même la maladie, et pour se soigner, il infuse des plantes pour en guérir. Ce distillateur, né à Gênes et qui a vécu dans le Sud de la France, se souvenait que pour soigner le paludisme, les remèdes de grand-mère préconisaient l’ infusion d’orange et de quinine. Il tente donc d’infuser des oranges et de la quinine dans l’alcool. Le remède fonctionne et il guérit. La nouvelle se répand et on lui demande de produire en grandes quantités la boisson digestive. Un vrai succès, si bien que Picon commercialise son digestif sous le nom d’Amer Africain à partir de 1837 : une boisson titrant à 21°C qui détruit les germes et facilite la digestion.

C’est en 1862 que la boisson obtient son succès, au moment de l’exposition universelle de Londres, durant laquelle de nombreux produits sont présentés et testés. Picon refusait de présenter son amer (son bitter, en anglais), mais la boisson est présentée malgré tout à son insu. Elle remporte la médaille de bronze et obtient ainsi une grande popularité encore réelle aujourd’hui.

Le bitter entre dans la composition de nombreux cocktails, et surtout depuis que les Speakeasy Bars sont à la mode.

Le Picon est un amer d’origine marseillaise, mais qui a voyagé dans l’Est dans la France, jusqu’en Belgique et en Suisse.

Et le Picon Bière ? Une question de tiers :

Dans Marius, le héros de la célèbre scène des quatre tiers :  le Picon avec citron et curaçao de la maison. Un tout petit tiers de curaçao, un tiers de citron, un bon tiers de Picon et un grand tiers d’eau.

Dans un Singe en hiver, c’est au Picon Bière que Jean-Paul Belmondo s’enivre dans le bar de Tigreville, avant de ressasser ses souvenirs d’Espagne. Le Picon Bière est d’ailleurs l’usage principal qui est désormais fait de ce digestif. Mélangé à de la bière blonde ou brune, il apporte une touche d’amertume et d’orange qui en rehausse le goût.

Dans Le Père Noël est une ordure, Marie-Anne Chazel joue Zezette dont l’amant s’enivre au Picon Bière .

En 1995, la marque a lancé le Picon club, destiné à être bu en cocktail avec du vin blanc.

Aujourd’hui c’est dans le nord de la France que ce digestif est le plus consommé, car il accompagne la bière, très prisée dans cette région. Curieux destin pour une boisson née en Méditerranée et destinée au soleil algérien que de se retrouver star des bars du Nord. La gastronomie réussit toujours à s’affranchir des frontières.

Ce qui n’est pas sans rappeler cet alcool au goût de plantes très prononcé : le Jägermeister.

Publicités

OWDIN Tout afficher

Owdin envoyait ses corbeaux lui rapporter les nouvelles du monde. Aujourd'hui le web, les voyages permettent découvrir encore plus de choses, à partager ici.

Une réponse sur « Qu’est-ce que le Picon bière, ou l’Amer ? » Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :