L’histoire de l’art est perçue comme une recherche sérieuse, comme il se doit, mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas nous amuser un peu avec elle. Les visiteurs du musée ont déjà trouvé des moyens astucieux de le faire en créant d’amusants Snapchats de tableaux accrochés au mur.

Même les universitaires se moquent des œuvres d’il y a longtemps en réinterprétant complètement ce qu’elles signifient.

Where else would I be 😒(Mary Cassatt, Little Girl in a Blue Armchair) @netflix

A post shared by arthistorycaps🎨 (@arthistorycaps) on

Oh, books? I read those. (Alfred Lambart, Juliet)

A post shared by arthistorycaps🎨 (@arthistorycaps) on

L’historien d’Oxford Jonathan Healey a récemment lancé son propre mème sur Twitter en réimaginant une position très populaire vue dans le portrait militaire. Dans de nombreuses peintures, les commandants sont représentés pointant au loin, vraisemblablement vers leur cible. Dans la relecture de Healey, ces figures sont en train de gesticuler vers quelque chose de beaucoup plus important : les toilettes les plus proche.

Encadrées avec le point de vue stupide de Healey, les images de ces personnages historiques estimés vous feront rire comme un gosse. Les généraux, les amiraux et les commandants comme Napoléon et sir Charles Saunders ne mènent plus leurs troupes vers une grande victoire, mais ils recherchent plutôt l’emplacement des toilettes. Et vu qu’il y a maintenant des applications entières dédiées à trouver une salle de bain propre et pratique, nous ne pouvons pas les blâmer pour cette recherche.

Healey n’est pas la seule personne qui a participé à l’un des derniers mèmes drôles de l’histoire de l’art. Une fois qu’il a commencé à tweeter à ce sujet, d’autres se sont joints à lui. Voir quelques-uns de nos favoris, ci-dessous.

Jonathan Healey a créé l’un des derniers mèmes d’histoire de l’art qui réimagine des portraits de commandants militaires.

 

et le meilleur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.