Skip to content
Publicités

Prêt pour le tatouage ? Où, comment, à quoi s’attendre ? Ces excellents conseils vous aideront à vous décider

Une lubie ? Une vraie envie ? Pourquoi certaines personnes ont des tatouages sur quasiment tout le corps, pourquoi certains choisissent des parties du corps très visibles tandis que d’autres souhaitent des endroits cachés ? Voici quelques indications qui vous convaincront de la raison pour laquelle vous ferez votre premier tatouage pour les bonnes raisons et en connaissance de cause. Douleur, joie, impatience, patience… Le premier tatouage est une vraie expérience qui peut vous changer. Serez-vous de ceux qui deviendront accro ou de ceux qui marqueront pour toujours le passage d’un cap dans leur vie ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir.

JenReviews.com a réalisé un excellent guide pour accompagner tous les curieux qui ont encore leur corps vierge de tout tatouage.

J’en ai un, et un seul. Assez grand, mais invisible à part en maillot de bain (car à l’époque j’étais une nageuse invétérée). Je l’ai fait car j’ai sentie le besoin de marquer un état d’esprit à un moment donné. Des rêves réalisés, des illusions déçues, un voyage extraordinaire qui m’a permis de découvrir une partie de moi que j’ignorais, une partie de moi que je n’acceptais pas, mais que j’ai appris à aimer. J’ai décidé de m’estampiller une Dame de Pique.
Un choix symbolique : par rapport à la littérature, par rapport à mon signe astrologique, par rapport à mon Dark side… C’était pour moi une forme de bijoux ou de talisman voué à m’appartenir, à me souvenir (à ne pas oublier le chemin parcourru) par où je suis passée.
Je voulais un stylisme unique, du réalisme. Que si quelqu’un était amené le voir se dise « quel beau dessin » (mon goût pour l’art et le don du dessin du tatoueur), « il est gros » (j’assume, mon tatouage en dit beaucoup), « il n’est pas commun » (de façon à ce que personne ne puisse se dire j’aime ou j’aime pas), et enfin, « tu es tatouée, toi ? » (il n’est pas destiné à être vu de tout le monde).
Je n’ai pas fait un tatouage sur les côtes pour revendiquer une résistance à la douleur : je le voulais et je n’ai pas eu mal en le faisant (comme le passage de l’épilateur sur les jambes : pas agréable mais pas douloureux).

Au-delà de mes propres raisons personnelles, voici comment penser et entamer la démarche d’un tatouage :

1. Ne vous précipitez pas dans quoi que ce soit

Lorsque vous voulez un tatouage, il peut être incroyablement tentant de sauter sur la première occasion que vous voyez pour commencer.

C’est une énorme erreur.

Attendez de trouver quoi et qui. Un artiste que vous aimez aura plaisir à faire des retouches au fil du temps : c’est son oeuvre. (savez-vous si le tatouage relève de la propriété intellectuelle ? Réponse ici)

2. Choisir une boutique

Les critiques et les forums en ligne sont vos amis.

Lisez beaucoup de critiques sur chaque boutique et artiste que vous envisagez avant de fixer la date de votre première visite.

Votre propre confort est la chose la plus importante ici, alors choisissez votre magasin judicieusement et allez à vos rendez-vous informés et prêts à poser toutes les questions nécessaires pour vous mettre à l’aise.

4. Soyez honnête

Si vous décidez de demander à l’artiste de dessiner un travail personnalisé pour votre tatouage, soyez honnête et ouvert sur les changements que vous voulez faire.

Vous les payez pour dessiner quelque chose qui sera sur votre corps pour toujours. Si vous détestez les abeilles et qu’il y a une grosse abeille au milieu de votre pièce florale, faites-le savoir.

Tout ce que vous n’aimez pas doit être noté par l’artiste et changé avant le jour de la pose.

Presque tous les artistes prendront la critique au sérieux et travailleront avec vous pour réaliser un travail étonnant qui convient parfaitement à votre corps et à vos goûts. (et il fera même mieux !)

7. Questions de placement

Ceci nécessite beaucoup de considération pour  trouver exactement où vous voulez votre tatouage.

Il est tout à fait normal de se sentir anxieux ou inquiet la veille de votre séance. C’est un engagement à vie, après tout!

Avant de passer sous l’aiguille, prenez le temps de réfléchir à ce qui s’ensuit.

Le placement va-t-il causer des problèmes dans votre vie professionnelle par exemple ?

Pensez à la façon dont cela affectera votre statut professionnel et vos progrès futurs potentiels.

Pouvez-vous supporter la douleur associée au tatouage dans cette zone ? Testez-vous (je n’auraia jamais pu me faire tatouer le cou ou la poitrine, ni le ventre, me concernant).

Les endroits idéaux pour les premiers tatouages sont l’épaule, l’avant-bras et la cuisse. Toutes ces zones sont dotées d’un zone musculaire, ce qui évite la sensation de brûlure inconfortable des zones plus charnues comme l’estomac et les fesses et la sensation de râpage des zones osseuses comme les doigts, les pieds et les côtes.

Ce tatouage est trop grand pour un premier tatouage ?

Il est courant de vouloir voir grand sur votre premier tatouage. Les experts conseillent de commencer plus petit au début avant d’aborder une grande pièce pour voir ce que votre corps (et vous-même) peut supporter. Personne ne veut se promener avec un tatouage à moitié fini pendant des mois… Apprenez votre tolérance à la douleur aussi avant de prendre des engagements plus importants.

9. Prenez soin de vous au préalable

Lorsqu’un artiste vous conseille de manger un repas complet avant de venir pour la séance, il ne le dit pas pour son propre bénéfice afin de gagner du temps sur les temps morts.

Au lieu de cela, ils essaient de vous empêcher de vous sentir mal.

Le tatouage peut avoir des effets bizarres sur votre corps (en particulier l’appréhension inhérente à l’acte), alors mangez bien, restez hydraté et avertissez l’artiste de tout trouble (comme le diabète) qui peut vous affecté pendant le processus.

Aussi, ne venez pas chez le tatour ivre ou défoncé.

Vous risquez davantage de d’être mal ou de le regretter. Si vous n’avez pas le courage d’avoir ce tatouage, c’est qu vous n’avez pas besoin de ce tatouage ou vous n’êtes pas prêt.

Sans compter que la plupart des artistes ne travailleront pas sur vous s’ils savent que vous êtes en état d’ébriété à cause de problèmes de responsabilité.

Allez-y sobre ou n’y allez pas du tout.

19. Ne craignez pas la douleur

Pour la plupart des gens, la douleur de tatouage est largement tolérable. Si ce n’était pas le cas, il n’y aurait pas tant de gens qui en s’en font faire, et parfois plusieurs fois.

Si vous êtes inquiet, il y a beaucoup de produits qui agiront comme agent tampon anesthésique pendant la procédure.

Demandez toujours à l’artiste s’il permet l’utilisation de ces types de produits avant de les appliquer, car certains ne le font pas pour des raisons personnelles ou d’hygiène.

Les crèmes anesthésiantes, les gels et les sprays sont tous de plus en plus populaires pour les zones sensibles comme les parties génitales, le visage et la gorge et pour ceux qui ont des seuils de douleur plus bas.

N’ayez pas honte de poser des questions sur l’utilisation d’un de ces produits. Votre artiste a probablement déjà été sollicité auparavant et sera poli s’il s’y oppose. La plupart travailleront avec vous, cependant, et le permettent.

Suivez attentivement le mode d’emploi de l’étiquette et sachez que la plupart d’entre eux exigent que vous les appliquiez 30 minutes ou plus avant l’intervention. Vous ne pouvez pas réappliquer les gels ou vaporiser une fois que le tatouage est en cours, donc si votre seuil de douleur est bas, peut-être commencer par de petits morceaux et y aller progressivement.

J’ai seulement cité quelques exemples de cet article, courrez voir les 42 conseils très justes de JenReviews.com : son guide du tatouage pour newbies et débutants et vraiment très bien et je n’aurais pas pu dire mieux !

Publicités

OWDIN Tout afficher

Owdin envoyait ses corbeaux lui rapporter les nouvelles du monde. Aujourd'hui le web, les voyages permettent découvrir encore plus de choses, à partager ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :