Skip to content
Publicités

Un faux papier peint en béton crée un look brutaliste instantané

A tous les fans du Brutalisme, vous vous réjouirez – ou pas – de cette nouvelle offre: une collection de motifs de papiers peints à « effet béton » qui confèrent à l’expression architecture papier un autre sens, très littéral. Ces papiers peints en trompe l’oeil sont meilleurs pour l’environnement et plus doux pour votre portefeuille que le vrai

Offerte par l’entreprise britannique Murals Wallpaper, la collection de 22 décors comprend tout, du faux mur en béton usé avec des fissures jusqu’au mur représentant un lierre rampant. Les plus remarquables, cependant, sont les séries de photographies murales de la collection, qui montrent des images détaillées de sites brutalistes réels, comme la cathédrale monumentale de Rio de Janeiro d’Edgar Fonseca (montrée en gros plan dans le papier peint de Brutalist Cathedral) et les voûtes en béton de Washington D.C, les stations de métro conçues par Harry Weese (sobrement nommée Brutalist Station DC).

L’un des motifs, le papier peint Bare Concrete Wall Wallpaper, est constitué d’une grille de panneaux de béton armé avec des dépressions pointillées, qui permet d’obtenir « cette sensation de fraîcheur et de décomposition urbaine », selon le site. C’est loin d’être un chef-d’œuvre de Tadao Ando, mais c’est peut-être une alternative abordable à la carte postale.

Au 21e siècle, messieurs, il y a des avantages évidents à cet artifice: pour le locataire et l’acheteur au budget raisonnable, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un entrepreneur pour une coulée de béton à la main sur mesure. Au prix de 35 $ le mètre carré, chacune des conceptions peut être personnalisée pour s’adapter à un espace particulier, avec une gamme de grammages de papier.

À l’instar de West Elm, la collection Mural Wallpaper offre une alternative aux panneaux de bois recyclés, une alternative plus facile à la fois pour votre porte-monnaie et pour l’environnement.

Le béton est l’un des produits les plus utilisés sur la planète – après l’eau seulement – et ses propriétés les plus bénéfiques (durabilité, résistance et rentabilité) sont aussi celles qui le rendent moins écologique que le bois ou l’acier. Alors que le béton standard est composé d’ingrédients naturels (eau, ciment et agrégats), il pollue l’eau dans le processus de construction, et la production de ciment est notoirement énergivore et consommatrice d’énergie fossile.

De nouvelles études montrent que le béton peut absorber à nouveau cette production de CO2 au cours de sa vie… cela pourrait vous aider à dormir la nuit.

 

Publicités

OWDIN Tout afficher

Owdin envoyait ses corbeaux lui rapporter les nouvelles du monde. Aujourd'hui le web, les voyages permettent découvrir encore plus de choses, à partager ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :