La signification du chef-d’œuvre de la Renaissance de Botticelli « La naissance de Vénus »

Maître précoce de la Renaissance italienne, Sandro Botticelli est célèbre pour ses contributions picturales au grand mouvement artistique. Bien que l’œuvre de l’artiste comporte des portraits profanes et des représentations bibliques, il est surtout connu pour ses scènes mythologiques plus grandes que nature, à savoir La Naissance de Vénus.

Créée à la fin du XVe siècle et exposée dans la célèbre Galerie des Offices de Florence depuis le début des années 1900, la peinture monumentale est admirée et analysée depuis des siècles. Aujourd’hui, avec des pièces célèbres comme la Joconde de Léonard de Vinci et le plafond de la Chapelle Sixtine de Michel-Ange, elle est considérée comme une œuvre clé de la Renaissance italienne.

Alors, pourquoi ce tableau est-il si célèbre? En plus des qualités stylistiques comme la couleur et le brossage, l’approche du sujet de Botticelli est ce qui distingue La Naissance de Vénus des autres représentations de la Renaissance. Avant d’examiner ces caractéristiques, il est toutefois important de comprendre le contexte de la peinture.

Contexte

Bien que les dates exactes de la création ne sont pas connues, les historiens de l’art pensent que La Naissance de Vénus a probablement été peinte entre 1482 et 1485. À cette époque, la Haute Renaissance en Italie avait moins d’une décennie, et Botticelli travaillait à Florence – la ville de sa naissance – après un séjour à Rome, où il a été chargé de créer des fresques dans la chapelle Sixtine. De retour à Florence, il reprend régulièrement la peinture des représentations catholiques romaines. Toutefois, il a également commencé à se pencher sur de nouveaux sujets: la mythologie grecque et romaine.

En raison de son nouvel intérêt pour cette ancienne iconographie, il a produit deux toiles à grande échelle: Primavera et La Naissance de Vénus. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une paire, ces pièces sont souvent vues simultanément en raison de leurs sujets, styles et échelles similaires. De plus, les deux pièces sont enduites de peinture à la détrempe, un médium traditionnel composé de pigment et de jaune d’oeuf. Contrairement à Primavera, cependant, qui a été peint sur panneau, La Naissance de Vénus est une œuvre sur toile, la première du genre en Toscane.

Sujet traité

Outre son contexte, La Naissance de Vénus est remarquable par son contenu, qui se distingue des autres scènes de la Renaissance.

La Naissance de Vénus montre la jeune Vénus, déesse romaine associée à l’amour et à la beauté. Nue debout dans une coquille de Saint-Jacques géante, elle est flanquée de trois personnages de la mythologie classique. Bien que l’identité voulue de ces individus ne soit pas claire, on croit généralement qu’il s’agit de Zéphyr, le dieu du vent; Chloris, la femme de Zéphyr et une nymphe associée aux fleurs; et Horae, une déesse grecque liée aux saisons. Ensemble, Zéphyr et Chloris poussent Vénus vers le rivage avec leur souffle, tandis que Horae attend pour la couvrir d’un manteau.

Selon la Galerie Uffizi, cette scène présente plusieurs influences, dont les Métamorphoses d’Ovide, le poème d’Agnolo Poliziano, Stanzas, et Vénus Pudica, une pose que l’on retrouve dans l’art classique.

Semblable à la posture contrapposto (en forme de « s ») du David de Michel-Ange, la Vénus Pudica est une pose caractérisée par l’asymétrie. Contrairement à la première, cependant, qui n’est employée que pour transmettre le naturalisme, la courbure de Vénus Pudica se produit quand une figure utilise sa main pour cacher sa nudité. La Vénus de Médicis, une sculpture hellénistique, l’illustre.

Importance et signification

Aujourd’hui, le thème de La Naissance de Vénus semble typique de la Renaissance italienne, comme une influence classique a caractérisé le succès de la période. Mais à l’époque, c’était l’une des premières pièces qui présentait cette approche. Dans le cas de La Naissance de Vénus, cette inspiration classique est évidente dans son sujet mythologique et la proéminence sans précédent du nu féminin.

ICONOGRAPHIE MYTHOLOGIQUE

Comme Botticelli, des grands contemporains comme Michel-Ange, Léonard de Vinci et Raphaël ont également incorporé l’inspiration classique dans leurs œuvres. Cependant, leurs pièces restaient pour la plupart enracinées dans l’iconographie chrétienne. Avec La Naissance de Vénus, Botticelli fait revivre les intérêts mythologiques de l’Antiquité classique. Plus précisément, il a adopté comme sujet la Vénus (ou Aphrodite, son équivalent grec) – une figure particulièrement populaire dans l’art antique, dont la Vénus de Milo, une sculpture célèbre du premier siècle avant J. -C. – comme sujet.

PROÉMINENCE DU NU FÉMININ

Alors que les femmes nues figurent régulièrement dans la peinture et la sculpture grecques anciennes, elles n’ont pas été reprises dans l’art occidental jusqu’ à La Naissance de Vénus par Botticelli. Suite à cette réintroduction, cependant, des figures féminines déguisées apparaîtront dans la plupart des mouvements majeurs, de l’Art Nouveau au post-impressionnisme.

Héritage

Aujourd’hui, La Naissance de Vénus est reconnue comme l’une des œuvres d’art les plus emblématiques. Dotée d’une influence évidente dans tous les domaines, de la photographie de mode à la coiffure inspirée des chefs-d’œuvre, son rôle durable dans l’art et la culture contemporains est aussi prépondérant que sa place dans l’histoire de l’art.

The Birth of Venus

2 commentaires sur “La signification du chef-d’œuvre de la Renaissance de Botticelli « La naissance de Vénus »”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.