Les physiciens ont utilisé des lasers et des particules pour créer d’impressionnantes images 3D en mouvement.

Fonctionnement: Les faisceaux laser sont utilisés pour créer des forces qui déplacent une particule de cellulose dans l’air, tandis qu’un autre jeu de lasers est utilisé pour l’éclairer. En déplaçant la particule très rapidement, il est possible de faire ce qui apparaît à l’œil humain comme une image en mouvement.

Mieux que les hologrammes? Les images peuvent être vues sous n’importe quel angle. Ce n’est pas le cas des hologrammes, note un article de Nature news: ils ont un angle de vision étroit, en raison de leur projection à partir d’une surface 2-D.

Cependant: La technique, décrite dans cet article, crée de minuscules images – juste quelques millimètres de diamètre. Et elle est seulement capable de faire des dessins au trait, car la vitesse à laquelle la particule peut être déplacée est limitée. Elle pourrait aussi être perturbée par une brise ou un souffle d’air.

Pourquoi c’est important: Si ces conditions peuvent être surmontées, la technologie pourrait éventuellement être utilisée pour créer de nouveaux types d’écrans 3D vraiment époustouflants.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.