Danse sans son, exécution sans vue : la prouesse chorégraphique de danseurs sourds et de musiciens aveugles

Fondée en 1987, la Troupe China Disabled People’s Performing Arts met en scène quelques-unes des danses, des pièces de théâtre et des opéras les plus enchanteurs et les plus chorégraphiques. Sans l’ouïe, les danseurs utilisent des vibrations sonores pour interpréter le rythme; sans la vue, les musiciens utilisent des modèles de respiration pour suivre le rythme. Ensemble, ils interprètent le « Bodhisattva aux mille mains« , l’une des pièces les plus difficiles à apprendre pour la troupe. Aujourd’hui, ils ont transporté leurs talents à travers le monde, jouant dans plus de 100 pays.

1 commentaire sur “Danse sans son, exécution sans vue : la prouesse chorégraphique de danseurs sourds et de musiciens aveugles”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.