James Brunt crée des œuvres d’art éphémères élaborées à partir des matériaux naturels qu’il trouve dans les forêts, les parcs et les plages près de chez lui dans le Yorkshire, en Angleterre.

Cette forme de land art, vulgarisée et souvent associée à un collègue britannique Andy Goldsworthy, implique des motifs, textures et formes détaillés formés à partir de multiples d’un seul type de matériau. Brunt ramasse des brindilles, des roches et des feuilles et les arrange en spirales mandala et en cercles concentriques. Il photographie son travail fini pour le documenter avant que la nature ne reprenne possession de ses matériaux. L’artiste partage fréquemment des mises à jour via Twitter et Facebook  où il invite parfois le public à se joindre à lui alors qu’il travaille. Brunt propose également des tirages de ses œuvres photographiées sur son site internet.

 

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.