Une journaliste a tout fait pour connecter son appartement à Internet, mais ses expériences pourraient vous faire réfléchir à deux fois avant d’en faire autant.

« J’ai connecté autant d’appareils électroménagers et de biens que possible, à Internet », écrit Kashmir Hill de Gizmodo  « un Echo Amazon, mes lumières, ma cafetière, mon moniteur de bébé… un jouet sexuel, et même mon lit. »

Les données en disent long: Gizmodo a étudié l’information qui sortait de chez elle. Les données non chiffrées ont révélé beaucoup de choses – quand les lumières s’allument et s’éteignent, par exemple, ou quand les émissions de télévision sont allumées. Mais le simple fait de voir quels appareils étaient utilisés était aussi révélateur: un Echo Amazon révélait par exemple l’heure à laquelle la maison se réveillait.

Est-ce que ça en vaut la peine? « Le fantasme de la maison intelligente, smart home, c’est qu’elle nous fera gagner du temps et de l’effort « , précise-t-elle. Mais la friction provoquée par la mise en commun de différents appareils de différentes entreprises a fait que beaucoup de choses ont pris plus de temps à faire.

En effet : au-delà de devoir paramétrer un appareil, puis tous les appareils, il est nécessaire d’être vigilant sur les données qu’on rend disponibles. Et nous ne parlons même pas des mises à jour de chacun de ces appareils…

Bref : la maison connectée fait rêver certainement mais il faudra que quelqu’un pense à une système centralisé pour contrôler les données personnelles et les mises à jour…

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.