Effrayant! (Si vous ne travaillez pas chez Google ou Facebook.)

 

Voici la dernière version de tableaux pour décrire l’état du secteur des médias grâce à Michael Nathanson, analyste de MoffettNathanson, qui a pris la parole aujourd’hui à la conférence du Code Media.

Ces deux diagrammes résument parfaitement ce qui est arrivé au secteur de la publicité: Google et Facebook sont en train de tout raffler – au détriment des entreprises qui avaient l’habitude de s’occuper d’elles-mêmes.

Ce premier graphique montre la croissance de l’activité publicitaire de Facebook et Google au cours des quatre dernières années (Twitter est là aussi, mais il n’est pas pertinent pour cette discussion), par rapport aux grands programmeurs TV.

Le print n’est pas dans ce graphique, parce que la présentation de Nathanson porte sur l’avenir des télédiffuseurs, mais même si c’était le cas, ce ne serait qu’une série de barres négatives.

Et ce graphique montre l’ascension rapide des acteurs du numérique quand il s’agit de la part du marché publicitaire.

Vous pouvez voir que le duopole Facebook/Google a mangé la part des imprimeurs il y a plusieurs années, et a finalement surpassé les gars de la télévision l’année dernière. La bonne nouvelle pour les gars de la télé, c’est que leur business n’a pas encore chuté. Ce qui est une façon assez sinistre de décrire « bonne nouvelle ».

Le reste du rapport de Nathanson se demande à quel point les nouvelles seront mauvaises pour les acteurs de la télé: Sont-ils en train d’envisager leur élimination totale, ou y a-t-il un moyen pour eux de conserver une certaine valeur, ou même espérer une croissance possible, dans les années à venir?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.