Tout cela semble être une fiction étrange, mais les scientifiques ont averti que c’est une triste réalité. Depuis 2013, les chercheurs prédisent que d’ici la fin du siècle, le monde arrivera à ce point de non-retour. « 4 degrés Celsius serait probablement catastrophique plutôt que simplement dangereux « , a déclaré le professeur Steven Sherwood de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud en Australie à l’époque au Guardian. « Par exemple, cela rendrait la vie difficile, voire impossible, dans une grande partie des tropiques, et garantirait la fonte de la calotte glaciaire groenlandaise et d’une partie de la calotte glaciaire antarctique. »

Pour en savoir plus sur les réflexions de Parag Khanna sur l’évolution de notre monde, lisez Connecticography: Mapping the Future of Global Civilization.

Parag Khanna: Website | Facebook | Twitter 

Laisser un commentaire