Pour beaucoup de gens, l’efficacité énergétique est une priorité de nos jours. Nous savons tous que nous pouvons contribuer à réduire notre empreinte carbone personnelle en faisant des gestes simples comme éteindre les lumières lorsqu’elles ne sont pas utilisées ou réduire notre consommation de chauffage et de clim.

Et si nous pouvions aller plus loin en incorporant un changement de mode de vie qui remonte aux années 1800

Inspirée par l’efficacité des lanternes, la designer industrielle Zahra Ghiaci a conçu le concept de la lampe rechargeable Loight qui nous met au défi d’évaluer notre dépendance à la lumière.

En théorie, la lumière Loight est une lumière personnelle que vous emportez partout dans la maison. Chaque membre de la famille aurait sa propre Loight et ce n’est que lorsque toute la famille est réunie que la pièce est la plus lumineuse. L’intensité lumineuse peut être ajustée en fonction de différentes situations et peut être chargée sans fil avec sa propre station de charge, idéalement placée à l’entrée de la maison de sorte que c’est la première chose que vous saisissez quand vous arrivez. Chaque lampe n’ a qu’une charge limitée, ce qui vous oblige à évaluer votre utilisation et à utiliser votre lampe efficacement.

Ghiasi pense que la Loight peut également être utilisée dans les entreprises, comme les cafés, ou les pays sous-développés où les utilisateurs peuvent recharger leur lumière à des stations de recharge solaire dans les centres villes et de les ramener à la maison pour l’utiliser.

C’est certainement une idée intéressante, une idée qui aurait un effet positif sur la planète si les gens pouvaient s’adapter à ce changement de mode de vie. Le concept Loight light pourrait-il fonctionner dans les temps modernes?

 

Laisser un commentaire