Les 10 principes généraux de conception d’interaction de Jakob Nielsen. On les appelle « heuristiques » parce qu’il s’agit de règles empiriques générales et non de directives d’utilisabilité spécifiques.

Visibilité de l’état du système

Le système devrait toujours tenir les utilisateurs au courant de ce qui se passe, par une rétroaction appropriée dans un délai raisonnable.

Correspondance entre le système et le monde réel

Le système devrait parler la langue des utilisateurs, avec des mots, des phrases et des concepts familiers à l’utilisateur, plutôt que des termes orientés système. Suivre les conventions du monde réel, en faisant apparaître l’information dans un ordre naturel et logique.

Contrôle et liberté de l’utilisateur

Les utilisateurs choisissent souvent les fonctions du système par erreur et auront besoin d’une « sortie de secours » clairement identifiée pour quitter l’état indésirable sans avoir à passer par un dialogue prolongé. Donner le support pour défaire et refaire.

Cohérence et normes

Les utilisateurs ne devraient pas avoir à se demander si différents mots, situations ou actions signifient la même chose. Suivez les conventions de la plate-forme.

Prévention des erreurs

Mieux encore qu’un bon message d’erreur, c’est une conception soignée qui évite qu’un problème ne se produise. Éliminez les conditions sujettes à erreur ou vérifiez-les et présentez aux utilisateurs une option de confirmation avant qu’ils ne s’engagent dans l’action.

Reconnaissance plutôt que souvenir

Minimisez la charge de mémoire de l’utilisateur en rendant visibles les objets, les actions et les options. L’utilisateur ne devrait pas avoir à se souvenir des informations d’une partie du dialogue à l’autre. Les instructions d’utilisation du système devraient être visibles ou facilement accessibles, le cas échéant.

Flexibilité et efficacité d’utilisation

Les accélérateurs – invisibles aux yeux de l’utilisateur novice – peuvent souvent accélérer l’interaction pour l’utilisateur expert, de sorte que le système peut répondre aux besoins des utilisateurs inexpérimentés et expérimentés. Permettre aux utilisateurs de personnaliser des actions fréquentes.

Esthétique et design minimaliste

Les dialogues ne doivent pas contenir d’informations non pertinentes ou rarement nécessaires. Chaque unité d’information supplémentaire dans un dialogue rivalise avec les unités d’information pertinentes et diminue leur visibilité relative.

Aider les utilisateurs à reconnaître, diagnostiquer et corriger les erreurs

Les messages d’erreur devraient être exprimés en langage clair (pas de codes), indiquer précisément le problème et suggérer une solution constructive.

Aide et documentation

Même s’il est préférable que le système puisse être utilisé sans documentation, il peut être nécessaire de fournir de l’aide et de la documentation. Toute information de ce genre devrait être facile à rechercher, se concentrer sur la tâche de l’utilisateur, énumérer les étapes concrètes à suivre et ne pas être trop volumineuse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.