Nous pensons que nos enfants sont accros au téléphone, mais avons-nous raison de nous inquiéter des retombées?

Les parents s’inquiètent toujours: Une enquête réalisée par Common Sense Media et SurveyMonkey et publiée par USA Today indique que 60 % des enfants américains possèdent un smartphone ou une tablette qui se connecte à Internet. Et 47% des parents s’inquiètent du fait que leurs enfants sont dépendants de l’appareil.

Plus tôt cette année, une étude publiée dans la revue Emotion suggérait que l’estime de soi et le bonheur sont tombés chez les adolescents américains depuis 2012. Il a également souligné que le déclin est aligné avec le fait qu’ils passent plus de temps à regarder les écrans.

Les enfants vont bien: Gizmodo note qu’une nouvelle étude, celle-ci dans un journal intitulé Educational Psychology, suggère que le temps passé sur les médias sociaux n’ a pas d’effet néfaste sur le travail scolaire. Cela n’affecte pas non plus le temps passé à étudier, et bien qu’il y ait une petite corrélation entre son utilisation et les notes plus faibles, le texting et messaging intenses sont en fait corrélés avec les meilleures notes.

Conclusion: Nous n’avons pas encore une compréhension complète de la façon dont les écrans, les téléphones intelligents et les médias sociaux affectent nos enfants. Mais certaines de nos intuitions ne sont pas forcément correctes.

Il est juste certain que les enfants sont très à l’aise avec les nouvelles technologies, bien plus que nous, ils sont donc plus à même de voir où se trouve les choses intéressantes, sans doute mieux que nous-mêmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.