Black Panther a battu des records en box-office pour ses scènes d’action déchirantes et sa haute signification sociale. (Je vous recommande d’aller le voir). Mais si vous voulez voir comment les deux sont cousues ensemble, regardez ce clip de Vanity Fair dans lequel le réalisateur Ryan Coogler annote une scène et souligne des détails de design subtils que vous n’auriez pas forcément pu remarquer.

Oui, il y a des spoilers (légers), mais rien qui ne devrait avoir un impact sur le film pour vous si jamais vous ne l’avez pas encore vu. En particulier, la première moitié du clip met en vedette Ryan Coogler qui décompose la signification des costumes de Ruth Carter – avec des indices subtils autour des couleurs et des impressions qui s’additionnent et offrent une plus grande signification.

Un détail que Carter aime particulièrement, par exemple, est le costume de Black Panther porté par Chadwick Boseman, qui joue T’Challa. Le costume a été créé par le designer de personnages de Marvel, Ryan Meinerding, mais le tissu comporte un motif triangulaire qui vient de Carter.

« Ce triangle est la géométrie sacrée de l’Afrique », dit Carter. « J’appelle ce motif le motif ‘Okavango‘.

« Je sentais que son costume avait ce caractère qui, dans les plans larges, ferait de lui ce super-héros mais en gros plan, on voit ce beau motif qui est cohérent avec une grande partie de l’art de l’Afrique et qui ferait de lui ce roi africain. »

Les costumes de Carter devaient évoquer un pays africain qui n’avait jamais été colonisé, un pays tourné vers l’avenir mais basé sur un passé réel. Elle s’est donc inspirée de l’art et de l’artisanat africains, ainsi que des vêtements tribaux indigènes de tout le continent. Elle a ensuite travaillé avec son équipe pour créer des dessins de groupe des différents groupes de Wakanda.

 

Par exemple, deux personnages se combinent pour former les couleurs rouge et verte du drapeau panafricain, incarnant littéralement l’idée que toutes les personnes d’ascendance africaine devraient se réunir en un seul, ce qui est un thème idéologique que le film défie tout au long de sa durée. Pour une plongée encore plus profonde sur le costume, NPR a fait un excellent article.

Quant à la seconde moitié du clip, il s’agit plutôt de la façon dont Coogler a filmé une séquence de combat dans le casino à deux étages sans écran vert. Il finit par imprimer en 3D une maquette du casino qui se trouvait sur son bureau, et il a mis en scène la bataille à maintes reprises avec de petites figurines d’action pour bien faire les choses.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.