Le plus beau compliment que vous puissiez faire à propos d’une recette, c’est que ce soit simple. Une simple sauce tomate sur des spaghettis. Un simple poulet rôti. Une simple salade avec de la laitue du jardin et un fromage de chèvre fermier grillé au four… La plupart des restaurants dans le monde présentent ce « positionnement culinaire », et en particulier en Californie. Et toute la cuisine d’une région semble née d’un mot.

Entre le milieu et la fin du XXe siècle, des livres de cuisine ont contribué à la naissance du mouvement culinaire californien, comme Simple French Food de Richard Olney, qui ont diffusé l’adjectif. Des livres de cuisine du XXIe siècle, comme The Art of Simple French Food, d’Alice Waters, l’ont célébrée : la simplicité.

L’American Heritage Dictionary définit le mot « simple » comme suit:
1. Avoir ou être composé d’une seule chose, d’un seul élément ou d’une seule partie.
2. Pas difficile ou compliqué ; facile.
3. Être sans ajouts ou sans modifications ; simplement.
4. Avoir peu ou pas d’ornementation; ne pas embellir ou décorer.

Dans cette mode généralisée, tout le monde a une démarche honorable. On se procure de bons ingrédients auprès de bonnes fermes et d’agriculteurs et on cuisine de bons produits : simple sous-entend authenticité, le chemin le plus court vers le coeur. Mais qui veut manger au restaurant ce qu’on pourrait faire chez soi à la maison? Comment rendre subtiles les choses simples qu’on aime tous ?

L’oeuf à la coque est pour moi le plus grand bonheur simple : avec les meilleurs produits, ce plat n’est toujours pas ruineux et c’est bon. Le consommer au restaurant serait surprenant, et a été mémorable quand je l’ai goûté avec des mouillettes de brioche, beurrées au sel matcha…

En 2007, The Breakaway Cook: Recipes That Break Away from the Ordinary est apparu. Il a fait l’impensable: guider la notion de simplicité sur de nouvelles voies. Son auteur, Eric Gower, a vécu et travaillé au Japon pendant plus de 15 ans avant de revenir à San Francisco. Au cours de cette période, il élabora par inadvertance un nouveau lexique culinaire, qui reposait sur de grands ingrédients puissants comme le miso, la mélasse de grenade, les agrumes, les piments habanero, le gingembre, les feuilles de kaffir/makrut et le matcha.

Une recette de The Breakaway Cook: Recipes That Break Away from the Ordinary mérite vraiment de s’y arrêter: les oeufs pochés matcha. Tellement facile que la recette paraît simple et à la fois sophistiquée. On mélange le thé matcha et le gros sel, puis on saupoudre les œufs pochés qui ont été déposés sur des tartines grillées et beurrées. Pour moi c’est aussi une variante de mes tant aimés oeufs à la coque…

Nous savons tous que la combinaison de sel et oeuf est géniale : les mouillettes au beurre salé font un job parfait pour les classique coque. L’addition de thé vert en poudre est alchimique. Tant que le jaune est coulant, la saveur de l’oeuf s’intensifie à son contact (coque ou poché). Une douceur délicate sublime un produit tout simple. C’est l’ajout subtil qui fait cela. Et on n’en demande pas plus. Pourquoi pas le faire à la maison, même si c’est typiquement le genre de plaisir simple et la découverte qui nous ravirait au restaurant.

Donc la recette est ici :

Oeufs pochés et sel au Matcha

2 cuillères à soupe de sel gris ou de gros sel
pour 1 cuillère à café de matcha
2 tranches de pain
2 oeufs
Beurre

Adapté de The Breakaway Cook

Cette recette est tellement épurée que vous pourriez même simplement saupoudrer les oeufs de matcha et de gros sel, sans avoir à confectionner « un sel au matcha).

  • Mélanger le sel et le matcha dans un petit récipient jusqu’ à ce que le sel soit complètement vert. Ce mélange durera des années, il est donc préférable de le mélanger dans un bocal ou un récipient dans lequel vous pourrez le conserver.
  • Griller et beurrer le pain pendant que les oeufs chauffent.
  • Pocher les oeufs comme vous avez l’habitude. (portez une petite casserole d’eau à ébullition sur feu doux. Casser chaque oeuf, un à la fois, remuez l’eau à l’aide d’une écumoire et verser l’oeuf dans le tourbillon de façon à ce qu’il reste entier à la cuisson. Répéter avec l’autre œuf. Chaque oeuf doit cuire environ 4 minutes ou jusqu’ à ce que les blancs prennent.
  • Retirez les oeufs cuits de la casserole avec l’écumoire et déposez sur une serviette pour éliminer l’humidité de l’oeuf.
  • Glisser doucement les oeufs sur le pain grillé beurré. Saupoudrer le dessus de chaque oeuf avec un peu de sel au matcha. Et dégustez!

The Breakaway Cook: Recipes That Break Away from the Ordinary

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.