Dans une vidéo diffusée aujourd’hui, le géant du transport routier a présenté des plans sur la façon dont ses camions autonomes pourraient s’intégrer et secouer le monde du transport par camion.

Logistique, logistique : l’idée d’Uber est de coordonner les échanges entre les camions courts-courriers, les camions à conducteur humain et les véhicules long-courriers autonomes dans les stations de transfert aux Etats-Unis. Les humains s’occuperont des routes plus étroites à proximité des villes et laisseront les inter-états aux grandes plates-formes alimentées par l’IA (voir « l‘avenir avec les camions autonomes« ).

Par exemple: Uber met en vedette deux chauffeurs de poids-lourds (humains) dans la vidéo. Mark, en provenance de Los Angeles dans un typique poids-lourd 18-roues, se retrouve en Arizona avec Larry, le pilote d’un camion autonome en provenance du Midwest. Ils échangent leurs remorques, une action que Uber dit qu’elle exigera  » le travail pratique que seuls les camionneurs peuvent faire  » (un signe pour rassurer que les camions autonomes n’élimineront pas des emplois). Mark retourne ensuite en Californie, et Larry se dirige vers l’est sur une longue distance.

Selon le New York Times, les camions autonomes d’Uber transportent déjà du fret commercial sur les autoroutes de l’Arizona depuis quelques mois, ce qui laisse supposer qu’une application plus large de ce plan n’est peut-être pas loin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.