En plus du e-commerce et de la technologie, Amazon a aussi ses doigts dans les secteurs de la vente au détail, de l’épicerie et de l’expédition, pour n’en nommer que quelques-uns. Sa prochaine cible? Les services bancaires.

Le plan: Le Wall Street Journal rapporte que le géant technologique est en train de construire un produit similaire à un compte chèque, destiné à attirer des gens qui n’ont pas de comptes bancaires actuellement.

Les partenaires: JPMorgan Chase était le principal partenaire cité dans le rapport, mais les pourparlers en sont encore à leurs débuts et d’autres accords pourraient encore être conclus.

Amazon ne semble pas vouloir concurrencer les titans du secteur bancaire (un Amazon coin ?). Comme le souligne le Journal, »les nouvelles réglementations mises en place après la crise financière, bien qu’elles soient mauvaises pour la rentabilité, constituent un fossé protecteur contre les opposants ».

Une bonne idée? Pour Amazon, oui. Il peut aider à limiter les frais qu’il paie pour le traitement des paiements. Les avantages pour les consommateurs sont beaucoup moins évidents.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.