L’efficacité opérationnelle n’est guère le point fort de la compagnie aérienne publique Air India.

Si l’on jette un coup d’œil à sa performance, on constate que le plan du gouvernement de vendre sa participation dans la compagnie aérienne n’est peut-être que ce dont elle a besoin.

Prenons l’exemple de la ponctualité. Ce paramètre mesure la ponctualité du départ et de l’arrivée des vols indiens. Il n’est pas surprenant qu’Air India soit si courte. Parmi toutes les compagnies aériennes, Air India a enregistré les pires performances en matière de ponctualité dans 28 des 44 mois entre juin 2014 et janvier 2017, selon la direction générale de l’aviation civile indienne.

La performance moyenne des compagnies aériennes les plus performantes, IndiGo et Vistara, a été de 83,4 %, tandis que celle d’Air India s’est établie à 71,9 %.

La performance moyenne d’Air India est aussi la pire que celle de cinq autres grandes compagnies aériennes indiennes comme GoAir, SpiceJet et Jet Airways. Peut-être qu’ à IndiGo ou The Tatas, deux des compagnies désireuses d‘acheter Air India, réside son espoir de rédemption.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.