Examinons 10 conseils pour améliorer vos compétences en négociation, que vous vendiez une œuvre d’art ou que vous négociiez une commission avec une grande entreprise.


VISER HAUT

Souvent, dans une démarche pour s’assurer d’obtenir l’emploi, il est facile de se sous-évaluer et de faire une offre juste pour conclure l’affaire immédiatement. Mais en faisant cela, vous risquez d’être malheureusement sous-payé et de créer un précédent, si le client revient pour un travail futur. Il est crucial d’obtenir un prix idéal correct au début et de viser haut en sachant que vous devrez peut-être baisser le prix pendant les négociations.

CONNAÎTRE VOS CHIFFRES ET BESOINS FINANCIERS

Tout comme vous devriez commencer par votre prix idéal, vous voudrez aussi savoir à l’avance avec quoi vous êtes heureux pour vous vivre. Comprendre ce dont vous serez satisfait financièrement vous permettra d’entrer dans les négociations en toute sérénité. Le pire, c’est de paniquer et de laisser échapper un chiffre pour conclure l’affaire, pour avoir l’impression qu’elle a mal tourné une fois que vous avez franchi la porte.

DON’T PANIC

Les meilleurs négociateurs ont la poker face et ne vous laissent jamais voir leurs émotions. Ils viennent préparés avec leur raisonnement et la logique derrière le prix qu’ils peuvent offrir et restent confiants dans leur façon de faire les chosese. En paniquant, vous donnez le pouvoir à l’autre partie et donnez l’impression que vous n’êtes pas sûr de vous. Si vous négociez avec quelqu’un de compétent, il en profitera pour peut-être vous faire conclure une accord avec lequel vous n’êtes pas à l’aise.

VOUS METTRE EN POSITION DE POUVOIR

En plus de rester calme et confiant, une façon de tirer parti des négociations est d’amener l’autre partie à rejeter la première offre. Ce n’est pas toujours possible, mais en demandant à l’autre partie de proposer le budget du projet ou ce qu’elle espérerait dépenser, vous serez rapidement en mesure de vous adapter et de voir si vous êtes bien au-dessus ou en dessous de sa ligne de pensée. Cela vous donnera l’avantage pour contrer.

TROUVER DES MOYENS CRÉATIFS DE CONCLURE L’AFFAIRE

Parfois, sortir des sentiers battus peut aider à conclure la transaction en votre faveur. Il est essentiel de connaître vos chiffres pour que les choses fonctionnent, mais souvent, il s’agit simplement de donner à l’autre partie l’impression qu’elle a tiré quelque chose des négociations. Qu’il s’agisse de la livraison gratuite d’une œuvre d’art ou du regroupement de plusieurs services ou de peintures à un prix réduit, il existe de nombreuses façons de conclure une entente.

PENSEZ « NOUS » ET NON PAS « JE ».

Nous considérons souvent les négociations comme un processus accusatoire, mais si vous pensez qu’il s’agit d’un effort d’équipe pour laisser les deux parties satisfaites, vous pouvez changer cette dynamique. Au lieu de travailler les uns contre les autres, utilisez les déclarations « nous » qui évoquent le sentiment que vous êtes une équipe et que vous voulez que les négociations se terminent avec succès pour toutes les parties. Cela rendra naturellement l’autre partie plus disposée à vous rencontrer à mi-chemin.

VENDEZ LA VALEUR

Ne présumez pas que tout le monde sait exactement pourquoi le service ou l’œuvre d’art a un prix spécifique. Vous devriez connaître mieux que quiconque le marché sur lequel vous travaillez et ce qui rend vos prix compétitifs et vaut la peine d’être payés. Il est plus difficile pour quelqu’un d’argumenter contre les faits, et cela l’aidera aussi à comprendre pourquoi l’affaire vaut l’investissement.

ECOUTER

L’une des plus grosses erreurs que les gens font dans les négociations est de ne pas écouter l’autre personne. Lorsque vous vous asseyez et que vous écoutez vraiment, l’autre partie donne souvent des indices subtils sur ce dont elle sera satisfaite ou sur ce qui pourrait faire avancer les négociations. L’écoute vous permettra également de savoir s’ils ont atteint leur maximum ou s’il y a encore de la place pour les amener à votre prix idéal.

SURVEILLEZ VOTRE LANGAGE CORPOREL

Le langage corporel est important en général pour une communication claire, mais encore plus dans les négociations où vous voudrez avoir l’air dynamique, chaleureux et non conflictuel. Tenez-vous droit et ne vous enfermez pas, ce qui gardera l’engagement élevé et la motivation de l’autre partie à travailler avec vous.

ENLEVEZ VOTRE EGO DE LA TABLE

Souvenez-vous, c’est juste les affaires, pas personnel. Cela peut être un concept difficile lorsque vous parlez de quelque chose d’aussi personnel que votre œuvre d’art ou votre entreprise ou vous-mêmes, mais il est essentiel de garder un œil sur l’objectif final et de ne pas être offensé pendant les négociations. En vous débarrassant de votre ego et en vous concentrant strictement sur les résultats, il est moins probable que les négociations s’intensifient et deviennent hostiles. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas exprimer vos préoccupations si vous en avez, mais rappelez-vous d’être objectif et respectueux. À long terme, cela vous aidera à faire avancer les choses.

MAINTENANT, SORTEZ DE LÀ, PRATIQUEZ ET PORTEZ VOTRE ENTREPRISE (vous-mêmes) À UN NIVEAU SUPÉRIEUR GRÂCE À VOS TALENTS DE NÉGOCIATEUR !

Laisser un commentaire