Apple veut que les enfants commencent à mettre en œuvre des fonctions de réalité augmentée dès le début de la programmation.

Apple apporte la réalité augmentée à son application Swift Playgrounds conçue pour enseigner aux enfants les bases de la programmation informatique. Le géant américain de la technologie l’a annoncé mardi lors de son événement centré sur l’éducation à la Lane Tech High School de Chicago.

Avec la mise à jour, Apple permettra aux enfants de profiter de sa plateforme de réalité augmentée ARKit annoncée l’an dernier. Les élèves qui écrivent des codes pourront désormais intégrer dans leurs projets Swift Playgrounds des personnages AR qui suivent les instructions de programmation des élèves.

L’application Swift Playgrounds est conçue comme un logiciel de programmation pour les débutants et les fait évoluer vers le logiciel de programmation professionnel XCode d’Apple et le langage de programmation Swift, qui a été introduit en 2014. Apple dit que le nombre de programmeurs qui ont adopté le langage Swift pour écrire des applications iOS depuis son lancement en 2014 a grimpé en flèche.

L’application Swift Playgrounds n’est disponible que pour les iPads et non sur les iPhones, Macs ou navigateurs. La nouvelle annonce fait partie d’un effort pour regagner les parts de marché perdues dans l’éducation de Google et Microsoft.

Google est le leader du marché de l’éducation de la maternelle à la 12e année aux États-Unis, avec une part de marché d’environ 66 %. Le géant de la recherche a fait des percées significatives dans le segment avec ses Chromebooks et ses logiciels éducatifs tels que Google Classroom, qui permettent aux enseignants de suivre plus facilement les progrès de leurs élèves et de donner des devoirs. Microsoft, d’autre part, offre l’édition éducation de son application Minecraft, qui a été réglée pour l’enseignement.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.