Une minuscule île artificielle flotte près du centre du port de Copenhague. A l’intérieur de la plate-forme en bois se trouve un seul tilleul, ce qui donne au pentagone de 20 mètres carrés l’apparence d’un parc plutôt que d’un quai perdu. L’architecte australien Marshall Blecher s’est associé à Magnus Maarbjerg du studio de design danois Fokstrot pour construire le lieu de rassemblement du public comme prototype de leur projet Copenhagen Islands.

Le projet vise à construire une série de plates-formes similaires dans tout le port de Copenhague avec une variété d’objectifs publics. Malgré sa petite taille, l’île actuelle a déjà accueilli quelques petits événements, dont une série de conférences sur l’avenir des villes portuaires comme Copenhague.

L’équipe a proposé neuf îles, dont chacune peut se connecter pour former une île plus grande, ou ce que l’architecte appelle un « parkipel ». Actuellement, il y a des plans pour une scène, un café, un sauna, un plongeoir et une ferme à moules qui seront tous accessibles par bateau. Avec l’augmentation du nombre de grands immeubles d’appartements dans la région, Maarbjerg et Blecher espèrent que leur plan apportera plus de possibilités culturelles à la côte en expansion.

« Il a été développé pour introduire la vie et l’activité dans le port de Copenhague qui se développe rapidement et pour ramener une partie de la fantaisie qui a été perdue dans son développement « , a déclaré Blecher à Dezeen.

Cette première étape du projet a été financée par le Statenskunstfond et Havnekulturpuljen, une organisation locale qui promeut l’expansion des événements culturels et sportifs dans le port environnant. Les deux travaillent avec le Statenskunstfond et d’autres organismes à but non lucratif pour les aider à financer leur prochaine étape. L’île est actuellement située à Slusen, dans le port sud de Copenhague, mais se déplacera vers le nord dans la région de Refshaleøen plus tard ce printemps.

1 commentaire »

Laisser un commentaire