Le projet de Julia Irwin, Rebecca Lieberman et Avner Peled (mention particulière pour lui : regardez son site, c’est génial!) est un service de réveil pour ses utilisateurs avec des messages d’autres utilisateurs.

L’appariement des personnes est basé sur l’analyse psychométrique tout comme Cambridge Analytica, créant des profils psychographiques avec les utilisateurs des données des médias sociaux publics analysées à travers l’API Personality Insights d’IBM Watson :

Chaque jour, chaque personne sur terre participe à la même activité. Ils se réveillent. En quoi la nature du processus de réveil reflète-t-elle l’époque dans laquelle nous vivons ?

Stir est un service de réveil personnalisé et une performance d’ingénierie sociale. Vous pouvez vous inscrire en tant que Dormeur, pour recevoir un message de réveil personnalisé, ou en tant que Réveilleur, pour rejoindre un centre d’appels mondial en réseau afin de laisser des messages pour les Dormeurs.

Donc évidemment je l’ai fait. C’est assez dingue, mais c’est vraiment génial !

Donc on s’inscrit, et tout se fait de façon très aisée :

J’ai choisi d’être une réveilleuse, pour Rebecca aux USA.

Ensuite j’ai reçu un appel pour enregistrer mon message vocal :

 

Où est la ligne de démarcation entre la personnalisation et la déshumanisation ? Au cœur du « moteur de personnalisation » de Stir se trouve une analyse psychométrique du Dormeur basée sur les données des médias sociaux accessibles au public, utilisées pour « briefer » leur Réveilleur (la description de Rebecca) sur leurs besoins et leurs vulnérabilités. Ce faisant, le projet s’attaque aux opérations envahissantes et invisibles sur les données personnelles en s’appropriant les mêmes outils d’analyse utilisés par les spécialistes du marketing et, plus particulièrement, Cambridge Analytica qui a utilisé la psychométrie pour influencer les électeurs lors des élections américaines de 2016.

Quand nous dormons, nous sommes les plus vulnérables. Quelles sont les règles du jeu pour l’expression médiatique de l’affection ? Comment exprimer les soins dans le cadre de la création informatique de l’identité ?

Le mélangeur place le Réveilleur dans la position de découverte. Dans notre société, les pistes de discussion sont utilisées pour exprimer des termes d’affection. La voix humaine n’est qu’un mécanisme de transmission chaleureux et familier pour des évaluations cliniques autrement froides. « La  » méthode au chevet du patient  » est emballée et livrée dans des endroits éloignés n’importe où sur Terre. C’est assez proche du jeu Paper Plane.

Produit par l’Office national du film du Canada (ONF) et Arte, en collaboration avec IDFA DocLab.

Vous pouvez essayer le service ici

Source : juliai.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.